Quotations
Registration Newsletter
Donate
Thank you for your support at French Writers Worldwide
Login
French Writers Worldwide
Abdelmajid Benjelloun
Abdelmalek Rochdi
Alaa al-Aswany
Alain Flayac
Alban Desire AFENE
Alexandre Depouzier
Andrei Makine
Anita Baños-Dudouit
Annie-Gardet
Arnaud Delcorte
Ask your questions
Audrey Ferraro
Bernard Leclaire
Caline Henry Martin
Caroline De Mulder
Charlie Bregman
Charline Effah
Chris Simon
Colette Fellous
Cristina fdjesus
Damien Personnaz
Daniel Leduc
Daniel Pagés
Diane Laure Okounde Simbou
Dominique Lancastre
Dorothee Leconte
Edna Merey Apinda
Elie Naleska
Elisabeth Charier
Eric Mansfield
Fabienne Vereecken
Fatou Diome
Fidji Broustet
Florian Rochat
Francine Grimard
Fulvio Caccia
Gaby Ferréol
Geneviève Francius
Ghislaine Sathoud
Guy Watine
Ian Surraville
Jacques Cauda
Jale Arditti
Jean-Fabien
jean-Jacques dupont-yokhanan
Jeanne Benameur
Jeffrey Littrell
Jibril Daho
Jocelyne Saucier
Julien Lootens
Khalid El Morabethi
Leliana Stancu
Lotis
Louise-Minster
Luc Lavoie
Luc Merandon
Marc KABA
Marcel Zang
Marie Cholette
Marie Fontaine
Marie Laberge
Marie-Christine Dehove
Mélanie Talcott
Michel des Fontanes
Monique Longy
Myriam Salomon Ponzo
Nadir Kateb
Nassim FERRADJI
Nassima Terfaya
Nathalie SOHOU
Nicolas Clément
Nina Minizen
Nourédine Zahri
Omar Tarawneh
Pablo Poblète
Pascal Marmet
Pascal Querou
Pascale Madeleine
Pascaline Alleriana
Patricia Oszvald
Patrick FORT
Patrick-Durand-Peyroles
Pie Tshibanda
Quraishiyah Durbarry
Raphael Confiant
Rémi Devay
Robert Notenboom
Romain Monnery
Sabir Kadel
Salome Mulongo
Samputho Nantarayao
Sandra djadi
Sandrine Virbel
Seddik Mahi
Serge Lapisse
Shantalh
SILVA Frédéric
Sona Reel
St Antoine de la Vuadi
Susie Morgenstern
Sylvain Bergogne
Sylvie Arnoux
Tanya Leroy
Teklal Neguib
Thierry Ledru
Thomas Galley
Verneuil Rémy
Vladimir Nicolas
Wictorien Allende
Worr Berstein
Yano Las
Yassir Mechelloukh
Shantalh Profile Page
Shantalh
6859
OFFLINE
4 years ago
11 months ago
11 months ago

Contact Info

Shantalh
Huy
Belgium
-
...
Shantalh

Biography

Décourir le dernier roman TERRE de SIENNE paru aux éditions Sudarènes (2014)

 

C’est en partance pour la ville antique de Dendérah, que Raphaël fit la connaissance de Denis Horn, Egyptologue anglais, travaillant pour le British museum. Ce dernier était désireux d’éclaircir  la notion de faculté du mental, et de la fusion des énergies, ainsi que d’analyser avec des méthodes scientifiques, les mesures que l’on peut enregistrer dans ces lieux immergés qui centralisent ces forces du passé...

Terre de Sienne un livre sélectionné " le livre du mois "

Pourquoi ce livre " La Sonate" ?

J’ai plusieurs ouvrages dans mon jardin secret : romans, scénario, voire une pièce de théâtre… La Sonate est une œuvre qui m’a saisie à une période où je me sentais sans issue. L’histoire cheminait dans ma tête depuis un moment et contrairement aux autres de mes écrits, j’ai commencé sa rédaction et je ne l’ai plus quittée jusqu’à sa fin. Je l’ai relue a deux, trois reprises, l’émotion m’a envahie et je me suis dit : n’en rajoute pas et laisse-le vivre.sa vie…

Si vous avez choisi d’utiliser un pseudonyme…

Le choix du pseudonyme est simple, tout en étant moi, je tourne la page au passé… on ne choisit pas son nom de naissance, ni son prénom, ni peut-être même le lieu de sa naissance mais une chose importe, c’est d’être soi au travers de tout ce que l’on fait, de tout ce que l’on donne…

 

J'aime la solitude comme des périodes de recueillement - et j'aime rencontrer des personnes mais savons-nous qui nous rencontrons?
 
Je suis bouddhiste, j'apprécie dans cette philosophie que je ne considère pas comme une religion, le respect des autres, l'éveil de soi, l'écoute des autres, l'harmonie avec les animaux. J'ai deux chats, de tous les chats qui sont entrés dans ma vie, certains ont eu une vie courte, d'autres une vie belle et longue et mes deux derniers m'ont apporté ce qu'aucun être humain m'a apporté parce qu'aussi l'horizon de la sagesse m'a atteint l'esprit et que mon coeur évalue à sa juste valeur, la nature humaine, la nature animale.
 
Je réalise des toiles simples, uniquement empruntes de sensibilité - de la mienne et j'espère un jour les exposer mais je prépare le terrain et ce n'est pas encore l'heure. Je dessine également des natures, animaux mais assez rarement. Je créé parce que cela est dans ma nature, il m'est nécessaire d'occuper mes mains comme véhicule de mon imagination et de l'émotion de mon esprit.
 
J'aime les silences parlants, ces bruits de la nature, la liberté, un homme qui pleure avec authenticité, une femme dont les actes sont pures, les enfants et je médite afin qu'ils soient en droit de connaître des rêves d'enfants, cette magie qui manquent à tant d'entre eux. A l'opposé de mon humanité, je n'ai aucune tolérance pour les êtres innommables de notre société. Je respecte toutes les religions, toutes les cultures mais aucun fanatisme, ni radicalisme, une religion ne peut pas être retournée contre l'humanité. Tolérer l'inacceptable est jouer avec le crime.
 
Mes vues d'avenir : poursuivre dans le domaine de l'écriture, collaborer à la réalisation d'un ou deux longs-métrages que j'ai écrits ou collaborer avec d'autres sur des tournages afin d'y apporter une philosophie que je tente d'inviter dans mes compositions.
 
 
                
                
 

Bibliography

Auteur: roman, biographie - théâtre

Scénariste: script doctor (analyse de scénario) / consultant, conseiller, analyste de projets 

*

Nouveau 2014 ! Terre de Sienne 

Raphaël est en pleine crise de conscience. Au Caire, il croise la route de Denis Horn, éminent Historien, en voyage d'agrément en Egypte. Circonstances tragiques, secrets d'Histoire ou secret de famille ?

Faut-il à tout prix connaître la vérité ? Pour Denis, ce que l'humanité ne doit jamais savoir, reste enfoui.

Quand L'ocre jaune de la terre rejoint l'ocre rouge du ciel, du levant au couchant de la vie, l'alpha et l'oméga les atteignent.

Qu'adviendra-t-il de la carte six, portée à disparaître elle aussi ?

Terre de sienne

 

 

 

 

 Cliquez sur la couverture pour vous procurer le roman !

 

 

 

 

 

 

 

 

Terre de Sienne est un ouvrage empreint de réalités. Chacun d’entre nous, a un parcours différent de l’autre. Celui-ci ira dans un sens, dirigé par une ligne éducative et vivra peut-être celle-ci de manière à se sentir comblé, quelquefois privé de certaines choses inaccessibles ou tout simplement heureux d’un bonheur simple ou suffisant. Cet autre-là, homme ou femme aura peut-être un chemin de vie quelque peu différent de cette ambition parentale qui le pesait depuis des années mais à laquelle, il tentera d’en être proche ou au contraire, en être totalement éloigné...

© Shantalh 2014

 

 

La Sonate Nouveau mars 2015 en format kindle

L’histoire de l’homme, quelle étrange aventure… Choisit-on son destin? On le construit sans aucun doute d’une manière ou d’une autre ou on le subit. Il arrive parfois que la dure réalité de l’existence nous fasse réfléchir sur nos erreurs passées mais que peut-on faire pour y remédier?

Sofiane et Jean-Valère, deux frère et sœur, vivent depuis toujours dans la demeure familiale, une vie devenue paisible depuis la fin de la deuxième guerre mondiale. L’arrivée dans la maison de leur très jeune nièce, dont les parents sont décédés, va venir perturber quelque peu la tranquillité des lieux et éveiller en Sofiane des sentiments maternels. Mais Jean-Valère, musicien taciturne et ardent opposant à tout ce qui pourrait changer son quotidien, réussira-t-il à supporter cette intrusion? Cette petite, qui porte sur elle les stigmates de son passé douloureux, n’est pas la seule qui tentera de modifier la vision que les occupants de cette maison portent sur leur existence, une nouvelle locataire le pourrait-elle?…

 

La sonate ( format kinkdle )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Sonate est une œuvre qui m’a saisie à une période où je me sentais sans issue.

L’histoire cheminait dans ma tête depuis un moment et contrairement aux autres de mes écrits, j’ai commencé sa rédaction et je ne l’ai plus quittée jusqu’à sa fin. Je l’ai relue a deux, trois reprises, l’émotion m’a envahie et je me suis dit : n’en rajoute pas et laisse-le vivre sa vie…

 

Deux autres romans en attente d'édition.

"Intuition au Masculin" en comité de lecture ...

Intuition au Masculin © (version livre + e-book + Scénario LM ) Synopsys ...

 

Certaines unions tuent l'amour que deux êtres se portaient. Leur passion vit, survit et se rompt tout-à-coup. Paradoxalement, il arrive que la passion n'était qu'un leurre désiré de l'un pour obtenir quelques avantages mais la déception arrive vite, aussi vite que la vérité et cette réalité est très amère pour la personne qui a cru en cette folle passion. Beaucoup d'espoir, une chance pas toujours égale, une lutte, peu de partage...

© Shantalh

 

 

 

 

Literary critic

 Lucie Laval - La SonateIl y a 4 jours

Un sujet très délicat a traiter.. c'est courageux d'avoir eu l'audace de le faire !

2015 

Marie-Anne Warnand J ai apprécié les valeurs de solidarité très présentes dans la Sonate et ce mystère des cartes qui perdure dans Terre de Sienne. Les personnages des deux romans sont touchants et on aime les accompagner dans leur évolution, dans leur recherche d'une vie pleine de sens et de valeurs.

 

 

Maryline Kyndtj'ai lu ces deux livres, une auteure impressionante, j'ai beaucoup aimé, je te mets à l'honneur pour 24h tu le méritesShantalh Auteur

Maryline Kyndtc'est la vérité ! trop beaux je les ai lu très rapidement car je voulais savoir la fin ma chèreShantalh Auteurbisous

*

Bonjour J'ai lu avec plaisir le livre "La Sonate" écrit par Shantalh En voici mes impressions : Dans cette période d'après-guerre difficile nous découvrons des personnages sensibles, émouvants, attachants. Ce roman nous rappelle l'importance de la solidarité entre les êtres face aux difficultés de l'existence. Sujet plus que jamais d'actualité en cette période de crise.

A découvrir absolument. Marie-Anne Warnant Carl Spineux Je viens de lire "La Sonate" qui je peu vous le dire, ma littéralement porté tant par part la richesse du récit que par sa subtilité qui permet à tout lecteur de découvrir et de suivre l'aventure avec une grande aisance. La hâte de découvrir la suite se manifeste à chaque page. Voici un roman avec un grand R qui porte bien son non "La Sonate". Shantalh, Merci. En espérant lire d'autres ouvrages, je vous souhaite le meilleur. Breckmans Mireille.

 

Un livre à lire: La Sonate de Shantalh Auteur. Magnifique histoire! Merci pour ce beau partage https://fbstatic-a.akamaihd.net/rsrc.php/v2/yy/r/5buWW_6PBLx.png); background-size: auto; display: inline-block; height: 16px; width: 16px; background-position: 0px -94px; background-repeat: no-repeat no-repeat;"> http://www.editionsvelours.com/SHANTALH.php

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Auteur du roman La Sonate paru aux éditions Velours Paris Vème, France et sélectionné pour le livre du mois d’avril 2013 sur Frenchwritersworldwide –

USA, pour les lecteurs bilingues FR/Anglais.

Pourquoi ce livre ? J’ai plusieurs ouvrages dans mon jardin secret : romans, scénario, voire une pièce de théâtre… La Sonate est une œuvre qui m’a saisie à une période où je me sentais sans issue. L’histoire cheminait dans ma tête depuis un moment et contrairement aux autres de mes écrits, j’ai commencé sa rédaction et je ne l’ai plus quittée jusqu’à sa fin. Je l’ai relue à deux, trois reprises, l’émotion m’a envahie et je me suis dit : n’en rajoute pas et laisse-le vivre.sa vie… Si vous avez choisi d’utiliser un pseudonyme… Le choix du pseudonyme est simple, tout en étant moi, je tourne la page au passé… on ne choisit pas son nom de naissance, ni son prénom, ni peut-être même le lieu de sa naissance mais une chose importe, c’est d’être soi au travers de tout ce que l’on fait, de tout ce que l’on donne… Ma reconversion professionnelle, mon joker est mon métier d’artiste créateur : d’auteur principalement et de scénariste Précédemment, je travaillais en centre hospitalier Molière-Longchamp où je fus l’objet d’un licenciement abusif. Mes différentes fonctions étaient les suivantes : Activité : polysomnologie lecture d’un tracé neuro et pneumo (hypnogramme, tracé nocturne ou de jour pour les latences d’endormissement, somnolences fréquentes) ainsi que la mise en évidence des apnées et autres troubles du sommeil. + HSV / Syndrome d’hyperventilation + Electroencéphalogramme de 24 heures + aide technique aux fibroscopies Aujourd’hui… tout a changé, j’ai pu tourner la page sur un échec que je pouvais accepter – ma vie, mon objectif sont différents du passé et c’est au travers de l’écriture que je m’épanouis. Mon style est personnel. Je m’invite chez mes lecteurs lorsque la journée s’achève et c’est là, que l’on prend un peu de temps pour soi… Contact : info.shantalh@gmail.com Interview fam@active Aasma Lahlou

Qui es-tu et qu'est ce qui t'a motivé à créer ton entreprise?

Un être sensible aux émotions, sensible aux autres, éprouvant le besoin de créer, d'innover, de relever des défis. La réinsertion sociale dans le milieu professionnel. Faire de mon hobby, une profession et prendre le risque envers et contre tout d'espérer pouvoir enfin être, à nouveau autonome ; revivre en somme. J'aime écrire. J'ai donné la vie à des personnages qui vont cheminer avec l'auteur autour d'une histoire qui sera ensuite, à cet instant ultime, où la passation littéraire se fera entre le l'auteur vers le lecteur, des êtres de fiction à tout jamais rentrés dans l’histoire.

Partage avec nous ton expérience d'entrepreneure

{conseils, bons plans, outils pour lancer et développer entreprise}

Refouler tous les découragements extérieurs, se plonger dans l'écrit et le laisser naître progressivement. Ensuite, après maintes relectures, prendre la décision de laisser vivre celle-ci et chercher un éditeur. Se méfier des conseils de recherches généralisés car ce qui innove, surprend - ce qui surprend écrirais-je avec correction, retient l'attention et un premier contact s'établit entre un éditeur potentiel et l'auteur. La promotion ? C'est un facteur " chance ". Beaucoup de promesses, beaucoup d'espoirs mais ce qui me motive, ce sera l'accueil du public exclusivement car c'est à lui seul que je devrai la reconnaissance de pouvoir espérer un jour vivre de mes écrits.

Parle-nous de ton Business, de ce qui te différencie sur ton marché

Le style d'écriture mais je n'en dirai pas davantage - il est à découvrir par les lecteurs notamment à découvrir sur frenchwritersworldwide.com – Shantalh et surtout, en se plongeant dans la lecture du roman.

Sur quelles valeurs ou philosophie reposent ton entreprise?

Je suis influencée par le bouddhisme, une philosophie que je partage depuis très longtemps et qui m'a apporté beaucoup d'apaisements. Puis-je dire aujourd'hui que je suis heureuse? Etre heureux pourrait être si simple... je le suis car je partage mon humanité au travers de mes écrits et j'ai compris tant de choses lorsqu'un regard ultime a croisé celui de mes deux chats par un jour de souffrance absolue, là - j'ai compris le sens exceptionnel de la vie et de l'amour et je n’ai pas franchi la frontière vers l’au-delà.

Quels ont été tes plus grands challenges? Et comment les as-tu dépassé?

Tout perdre du jour au lendemain et avoir des petits enfants à élever. Blesser, meurtrie au point de ne pouvoir tourner la page. Lutter, lutter encore et toujours et tenter de forcer le destin mais je m'obstinais dans la mauvaise direction, j'ai cherché dans mes atouts personnels et je me suis lancée dans l'aventure culturelle et artistique.

D'après ton expérience, quelle est la manière la plus efficace pour trouver/développer sa clientèle?

Les réseaux sociaux, le contact direct, le bouche à oreilles, et l'aide de personnes telles que famactive et frenchwritersworldwide et autres personnes bienfaisantes. Espérer des articles de presse et des contacts média mais...

Quel conseil donnerais-tu à celles qui veulent entreprendre?

Foncez! Ecoutez votre voix intérieure...

Quelle est ton actualité du moment?

Le prochain roman est né mais pas encore édité... le scénario est achevé aussi alors je lance un appel à tout réalisateur intéressé par un scénario ou la valeur humaine rencontre les défis de la vie. J'ai commencé à peindre et plus tard, j'espère avoir mon atelier et exposer - rencontrer et m'entourer d'âmes bienveillantes et artistiques.

Contact :

Info.shantalh@gmail.com

www.shantalh.com mon premier roman ainsi que sur http :www.frenchwritersworldwide.com et http://bibliactiv.com/index.php/fr/livres-en-rayon/romans-fictions/item/244-sonate

Translation

The Sonata Interested to translate in english or other the first novel: La Sonate (The Sonata) published by Editions Velours (France) contact them on webside. Thank you for your visit on frenchwriter

Extract of book

Extrait de ma biographie en cours d'écriture... Bonjour, Le regard de l’autre ainsi que son interprétation est souvent la pire des intrusions dans ces dimensions parallèles dans lesquelles, nous évoluons toutes et tous ! L’histoire que je vais vous livrer se passe une semaine avant ce 22, du mois de juillet fatidique – l’année n’a aucune importance, excepté pour mes enfants et moi qui l’avons vécus – du moins, si je l’ai vu, nous avons vécu ou plus exactement survécu. Les souffrances nous conduisent quelquefois à la frontière du non-retour et pourtant, malgré le pire, l’instinct de survie prédomine, nous guide sans que l’on soit encore conscient qu’il y a toujours pire que ce que nous devons assumer lorsqu’il s’agit de violences domestiques. Je préparais une fuite, pour notre protection, il fallait que je cherche au plus profond de moi, le courage, la détermination d’affronter la spirale de la peur psychologique d’un homme psychopathe afin de nous sauver : les enfants et moi. La situation devenait de plus en plus insoutenable et le danger imminent ; ce monstre avait placé quatre cartouches sur le dessus de l’armoire, pourtant suffisamment visibles afin que chacun de nous, puissions non seulement voir celles-ci, mais aussi voir le fusil… …/… Tandis que mes nuits étaient des nuits sans sommeil profond, veillant toujours à ouvrir les yeux pour entrevoir mes enfants et m’assurer de leur sécurité nocturne, je vis le noir absolu. Ma crainte première fut que le coup violent que j’avais reçu quelques mois plus tôt et qui m’avait enlevé la vue d’un œil durant six mois, ne m’ait rendue totalement aveugle. Je cherchais à forcer cette noirceur, je cherchais assise dans mon lit, la lumière que nous donnait la lune, je la voyais. Donc, je voyais toujours. Je tentais de me ressaisir à l’instant même, ne souhaitant pas faire le moindre bruit qui aurait pu réveiller l’un d’entre nous. Je repris ma position et m’étendais à nouveau. Je ne pus fermer les yeux, mon cœur battait la chamade et mon esprit était en éveil, ce soir absolu me terrifiait. Je constatais au même moment que nul bruit nocturne ne me semblait audible, je fus résolue à forcer l’écoute autant que la vue et j’entendis non pas en moi, mais de par mes oreilles, cette voix qui me prénommait, une première fois… une seconde fois et là, devant moi, mon frère disparu portant une robe de bure, la croix, les mains croisées : la droite sur la gauche, sa barbe, revêtu de la capuche ; sa main gauche portant son alliance. Il s’était suicidé quelques années plus tôt, père de deux enfants, il avait souvent nargué la société avec le fait qu’il aurait voulu être moine. Sa barbe, était récente – elle précédait de quelques mois, son suicide. Je tendis la main, je pus éprouver cette sensation de passer au-travers d’une énergie tellement forte qu’elle permettait de rendre son apparence. Je pus apprendre que lorsque son ange gardien ou tout Être de Lumière tentait de vous guider, mais que nous ne l’entendions pas, si la situation le nécessitait, il ou l’un d’entre eux, pouvait prendre une apparence physique d’une personne connue car l’intéressé lui-même n’était peut-être pas encore prêt ou assez élevé pour intercéder auprès de ce dernier. J’eus le temps de pouvoir observer son regard, j’eus la possibilité de reconnaître sa voix, j’eus le temps d’entendre son message destiné à nous protéger les enfants et moi de l’urgence d’un drame, j’eus le temps de le voir faire un mouvement de sa tête, désignant le père de mes enfants, j’eus le temps de suivre son mouvement et de revenir vers lui. Ne pouvant à la fois mettre en doute ce que je voyais et entendais et l'affirmer simultanément, je souhaitais lui parler, mais je ne posais que son prénom comme si j’attendais une preuve complémentaire que nos mondes parallèles sont bien réels, que seules : vibrations et énergies nous différencient et qu’étant en qualité d’être charnel, plus bas dans ces deux modes, toute intercession demandait à une entité bénéfique de descendre les siennes pour être vue de nous et ce qui, les épuisait fortement. J’eus la chance et le temps de le voir me quitter sous cette forme d’énergies, j’eus le temps pendant que ces énergies se retiraient, de me sentir envahie d’une force pressante, indescriptible, comme si l’une était l’opposée de l’autre pour notre protection mutuelle. Ne cherchant pas à trouver le sommeil, je me levai et tandis que la situation minait mes réserves d’énergies, je fus animée au cours des instants qui suivirent, d’un dynamisme, d’une clairvoyance, encourageants et je pus en trois jours, mettre notre fuite en application, à la très grande surprise de cet homme qui toujours à l’affût, fût littéralement léthargique pendant ces trois jours. Ce jeudi 22 juillet à 16 :00, je fuyais de là ayant pu faire partir mes enfants le matin et les cacher durant quelques jours afin que je puisse me retourner au plus vite et les accueillir le mieux possible étant donné, que nous n’avions plus rien, excepté leurs vêtements que j’avais emportés. Deux personnes étant venues m’aider ont pu me faire sortir de justesse avec les forces de Police, ce monstre était rentré pour mettre fin à nos jours, lui étant de toute façon condamné par l’abus d’alcool et du tabac. Sa haine, je devais mourir la première… …/… Cette leçon de vie au travers d’une existence très dure, m’a permis d’être consciente d’être plus à l’écoute de ma voix intérieure et de fuir, les personnes toxiques. Un ange m’est apparu sous les traits de mon frère, je ne peux avoir la certitude que ce fût ce dernier mais je n’ai aucun doute qu’il s’agissait d’un ange. Shantalh Extrait de ma biographie en cours d’écriture : Au nom d’un habit de parents, enfants du sacrifice (original protégé ©)

 

 

 " La Sonate"

             

  

 

 

 

 

 

 

 

Cliquez sur la couverture pour lire en ligne 

 

L 'histoire de l'homme, quelle étrange aventure !...

Choisit-on son destin ? On le construit sans aucun doute d'une manière ou d'une autre ou on le subit.

Il arrive parfois que la dure réalité de l'existence nous fasse réfléchir sur nos erreurs passées mais que peut-on faire pour y remédier ? L'histoire nous donne quelque fois une leçon de vie.

Jean-Valère, père, musicien de profession ignorait tout de l'existence des gens du monde car seules, ses compositions l'emportaient, l'obsédaient, que pourrait-on penser.

Cet homme au comportement taciturne, avide de cette solitude silencieuse qu'il s'imposait par désir était amoureux de la vie paisible qu'il partageait depuis de nombreuses années maintenant avec sa soeur. Elle ne s'était jamais mariée et était restée vivre dans la demeure familiale à ses côtés.

Une deumeure sobre, silencieuse. Sofiane et lui-même l'avaient hérité de leur mère, décédée au grand âge de nonant-huit ans. Leur père était quant à lui, décédé pendant la Première Guerre, ils n'en gardaient aucun souvenir; tous deux n'avaient pas trois ans lorsqu'il fut tué dans un bombardement.

Cette maison d'époque recelait tous les souvenirs de trois générations, aucune d'elles ne l'avait vendue, aucune ne l'avait souhaité, chacune d'elles,  l' avaient aimée à sa manière.

Sofiane avait toujours pu garder sa fonction d'institutrice de 2 ème année primaire mais son coeur avait été déchiré quand elle avait assisté, impuissante, envahie de peurs à ces enlèvements d'enfants par les soldats allemands destinés à un voyage sans retour, à ces nouvelles venues d'ailleurs qui laissaient craindre le pire pour une famille 

sans compter tous ces orphelins, victimes de la guerre....

L'arrivée dans la maison de leur très jeune nièce, dont les parents sont décédés, va venir perturber quelque peu la tranquilité des lieux, et éveiller en Sofiane des sentiments maternelles....

© Shantalh 2013.

 

"Intuition au masculin"  

 

Extrait 1 :

Dans la région, la mentalité villageoise était toujours encline à éprouver de la réticence à habiter dans une demeure où il y a eu un suicide ou un meurtre. Bien que Mme Nolan ait été retrouvée morte dans le véhicule de son mari, rien ne prouvait pas qu’elle n’ait pas été tuée surplace. Il semblait donc compromis pour Nolan de pouvoir vendre sa propriété dans un délai raisonnable à un prix correct. Avec l'arrivée des Valmonts, neutres et étrangers tant à l'affaire qu'à la région, le souci semblait minimisé et d'une certaine manière sans être morbide, Virginia avait un goût quelque peu pimenté pour les affaires non élucidées.

 

- Brat, comment allez-vous très cher? Venez dans le jardin, nous y serons plus à l’aise – il fait trop bon pour rester à l’intérieur.

- Avec plaisir Virginia. Malley soupire d’aise mais semble comme préoccupé.

- Quelque chose ne va pas? Vous semblez soucieux?

- Non, une lassitude sans doute. Comment allez-vous Virginia – votre mari m'a dit que vous aviez été inquiétée et souffrante?

- Bien mieux, merci.

- Bien mieux? Vous avez été si souffrante?

- Pas vraiment, ce sont les nerfs parait-il?

- Vraiment, je ne pensais pas Virginia... que vous étiez sujette à souffrir des nerfs.

- Oh........ En fait, je voudrais vous entretenir de... Ils interrompirent la conversation, Geert arrivant avec des rafraîchissements. Virginia semble s'afficher toute radieuse et souriante.

- Je suis heureux de vous revoir tous les deux et vous particulièrement Virginia.

- Oh… vous êtes un éternel flatteur et vous savez combien j’aime ça, dit-elle avec beaucoup de gentillesse. De plus,......©shantalh 2011.

 
Extrait de " Terre de Sienne "
 

Denis se leva sur ces mots car il ne put réfréner une peine évidente. Je ne savais quoi dire. Je l’entendis redescendre à pas lents. Ma peine me submergeait également. Le téléphone retentit et Denis décrocha s’étant forcé à se ressaisir.

  • Raphaël, c’est pour vous.

  • Pour moi ? Je pressais le pas pour descendre… Qui est-ce ?

  • Léna !

  • Ah ! Oui… merci. Je saisis le combiné tout en posant un regard sur Denis qui semblait si affecté.

  • Raphaël, c’est Léna. Je me permets de vous appeler car nous élaborons un projet théâtral pour l’année prochaine et je me demandais si cela vous intéresserait de faire un essai. Nous avons tous, je pense le besoin de se concentrer sur autre chose – peut-être avec l’espoir de conjurer ces mauvais tours qui nous touchent depuis des semaines, qu’en pensez-vous ?

  • Peut-être, dis-je fort hésitant. Je n’en ai jamais fait.

  • Le metteur en scène recherche un novice avec un accent et je lui ai parlé de vous. Il aimerait vous rencontrer. Il pense que vous devez avoir une aptitude particulière pour ce rôle. Elle eut un petit rire mais je fins de l’ignorer.

  • Quand ?

  • Jeudi à 19 :00 au théâtre.

  • Ce jeudi ?

  • Oui. Ne vous inquiétez pas, il recherche seulement ses personnages et il nous en manque encore.

  • Combien de personnes vous manquent-ils ?

  • Disons… une, pour être honnête. Vous viendrez ?

  • Je ne me sentais pas le cœur de refuser. La voix de Léna s’était faite si plaintive, si douce, trop douce pour moi et je me sentis faible, comme jamais. J’avais si peur et je me trouvais dans l’incapacité d’en parler à quiconque. Je me dirigeais vers la cuisine et Denis m’invita à le rejoindre au bureau.

    • Je vous sers un verre de vin ? Me dit-il, le verre à la main et dans l’attente de ma réponse.

    • Je pense que oui. Lui avouai-je, me jetant à mon tour dans son fauteuil.

    • Un souci ?

    • Non, pas du tout ! Léna me propose de me rendre jeudi soir au théâtre pour faire un essai. Ils préparent une pièce pour l’an prochain.... © Shantalh 2013.

Le Cri: Grand-père? Son regard cherche cet homme si souvent taiseux et tout aussi solitaire, probablement caché dans un coin de son atelier. - Ah... c'est toi... faussement surpris - Sur le retour? Presque... Que fais-tu? Sa voix est douce, il se sent meurtri de quitter ses grands-parents cette année, bien plus que les précédentes. Je termine avec cet argile mais il n'est plus très bon... Le vieil homme cherche à réfréner sa peine mais elle est perceptible. C'est toujours aussi joli, dit-il s'adressant à son grand-père. - J'aime bien être ici... - Je ne sais pas ce qui me manque le plus, cette odeur que diffuse tes poteries ou les histoires que tu sais si bien nous raconter. Emprunt d'une grande désolation, grand-père me regarda, un bon moment sans dire un mot avant de se lancer dans un de ces contes merveilleux, s'il en est ainsi ... Pour nous, tu ne retournes pas mais une part de toi nous quitte à chaque fois. - Dans tes yeux, je perçois cette étincelle créatrice et je crois que l'on aurait pu travailler ensemble toi et moi... mais je gazouille... – toi, tu es jeune, une autre vie t'attend... - Tu n'es pas qu'un simple artisan grand-père, tu es bien plus que ça. Tu es un conteur... cherchant à réconforter son grand-père. J'avais un ami meunier par le passé... ils étaient meunier de père en fils dans la famille et c'était essentiel pour le village. De nombreux villageois venaient chez lui, chercher leur farine. Ses mains finissaient l'objet que l'argile lui permettait de réaliser et il le posa sur une étagère. C'était une grande richesse et ils prospéraient. Mon ami était le seul fils de son père qui avait refusé par amour d'avoir d'autres femmes que la sienne. Shériffa, était son nom, mourut en donnant le jour à son enfant.. Frappé par le chagrin, il laissa tout à l'abandon. Certains des villageois qui le respectaient ont vite fait d'emporter ce qu'ils pouvaient et le père se retrouva seul avec son petit. La farine n'était plus de qualité et tous voulaient s'enrichir pour profiter de cette aubaine négligeant le principal, ignorant même le meunier et son fils. Quelques années plus tard, il rejoindra sa bien-aimée dans le monde supérieur. Alors, âgé de dix ans, l'enfant se prit en charge, ne sachant ni lire, ni écrire et chercha à tout savoir... Avec le temps, les histoires qu'il avait retenues de tout son parcours lui revenaient en mémoire et il put les conter aux siens en y ajoutant cet art que donnait le meunier à sa farine. Un jour, il fila entre ses doigts, le sable - là, le vieil homme regarda avec insistance son petit-fils qu'il avait vu filer le sable, et creusa le sol. De son délassement, il se trouva en contact avec la terre et l'averse qui traversa le ciel ne l'empêcha pas de jouer avec elle; de ses doigts agiles, il façonna un objet, puis un autre et le soleil aride qui suivait la pluie, a durci ces deux objets. Il avait enfin une coupe pour recueillir des choses à manger qu'il trouvait sur sa route, ou pour boire sans l'usage de ses mains. Le plaisir et l'amour lui était revenu... Quel grand homme, tu es grand-père... ne pouvant cacher son émotion. Mais... je ne sais toujours pas bien lire, ni écrire... Souriant, cherchant à garder son secret. Je t'apprendrai... .../... © Shantalh 2013. Extrait 2 Terre de Sienne Sethi s’était assoupi et ouvrit un œil à notre arrivée mais il ne pouvait se lever, se refusant de rompre cet état de grâce. Nous avions soupé comme la veille dans le bureau et nous avions poursuivis la soirée en nous plongeant dans les expertises de Denis. La nuit tombait et Denis se mis à bailler un peu trop souvent et il s’étirait afin de chasser cette vague de somnolence. - Si, tu observes les bûches dans l’âtre, rien n’est plus reposant. Utilise un tisonnier et remue les cendres, elles dégagent encore de cette douce chaleur. Répands le feu et tu détruiras… - Que dites-vous, Denis ? Lui, demandais-je curieux. - Je parlais à haute voix, en vérité. Bien que je sois sceptique à certaine force, je dois avouer que celles-ci ont dépassé le stade de l’amusement. - Je suis absolument d’accord avec vous. Et, je ne vous cache pas que j’éprouve une certaine crainte… peut-être même un peu de frayeur. - Renoncez ! - Que dites-vous ? - Ne cédez pas à la peur. Je suis persuadé que nous avons affaire à un élémentaire ou un mauvais plaisant qui sait agir sans se montrer. Je me demandais Raphaël… Avez-vous une idée qui pourrait expliquer le choix du père Ernest porté sur cette boîte chez cet antiquaire ? - Non, aucune. La promenade que nous avions fait tous les deux était sans but précis à mon sens et son attention a été attirée naturellement, du moins, je le pense. - L’a-t-il ouverte avant de l’acheter ? - Je pense que oui… oui, en effet. - L’antiquaire a-t-il apporté un élément de vente complémentaire pour l’inciter à l’acheter. - Je ne le pense pas. Du moins, rien n’a attiré mon attention. - Donc, vous ignorez si, ces cartes faisaient déjà partie du jeu ? - Non. Mais, je me refuse à penser que le père Ernest serait à l’origine d’une plaisanterie de mauvais goût. Il aimait plaisanter certes mais pas de cette manière à mon sens. - Et, pour quelle raison, vous l’a-t-il remise ? - Comme cadeau avant que je ne parte pour l’Egypte. - Un cadeau d’adieu en somme ? - Pas pour moi car j’étais persuadé de le revoir à mon retour. - Pensiez-vous retourner dans les ordres ? - Non. Ma renonciation est définitive. - Vous avez divorcé ? - Je ne dirais pas cela ainsi. Je renonce à une absence de pureté, à un sentiment de frustration constante. - Vous aurait-il dit quelque chose qui à ce moment-là, n’avait pas d’importance et qui pourrait prendre tout un autre sens aujourd’hui ? - Non, il ne me laissa que des paroles de réconfort au cas où je me serais senti seul. - Vous en souvenez-vous ? Ou, est-ce trop indiscret ? - Du tout. Il me semble qu’il m’avait dit… attendez, comme c’est curieux maintenant que vous m’y faites songer... Nous n’avons pas tenu l’ordre. - L’ordre, quel ordre ? Mais Raphaël, pouvez-vous quitter un instant, ces palabres sibyllines !!! - Le père Ernest m’avait dit : « En cas de doute, lis ceci et de manière détachée… » Vous ne douteriez tout de même pas de l’un de nous, Denis ? - Je repense subitement à tout ce qui s’est passé durant le temps que vous avez passé au diocèse, ces épreuves vous ont troublées. - Mais, je ne suis pas fou ! - Je ne l’entendais pas ainsi puisque vous avez eu le cran de prendre la poudre d’escampette. - Et ? - Je l’ignore… j’y réfléchis… En attendant, allons-nous coucher, nous y verrons plus clair demain. - Je vais me permettre de vous prendre un livre qui pourrait me distraire. - Pourquoi, vous prévoyez une insomnie ? - Comme vous, je l’ignore à cet instant précis. - Les polars sont rangés par degrés d’intensité : les crimes à gauche, les thrillers plus sur votre droite. - Vous n’avez rien de reposant ? - Si, mais vous êtes bien trop novice pour les romans d’amours… .../... © Shantalh 2013.

Quotations

 

 
En écrivant son premier roman, Shantalh, vous invite une Schubertiade dans le cadre intime d’une demeure familiale sobre, et silencieuse qui recelait tous les souvenirs de trois générations depuis la grande guerre à aujourd’hui 14 juillet 1945, aucune génération  ne l’avait vendue, chacune d’elles, l’avait aimée à sa manière. Plusieurs mois s’étaient écoulés depuis le défilé des troupes victorieuses dans Paris. Sofiane avait retrouvé sa fonction d’institutrice de deuxième année primaire, et son frère Jean-Valère Alexandre donnait des cours de musique au Conservatoire.
 
L’été touche à sa fin… ses longs rayons couvrant le sol touchent l’automne de la pointe des pieds…
L’arrivée de la petite Safrane, orpheline franco-tunisienne, souffrant d’une légère infirmité, allait forcer le destin…
 
e-mail du 4 avril 2013.
Chris !!!!
Je vais tout lire mais d'abord: ce petit mot simple mais d'une valeur exceptionnel: M E R C I  !!!! :)
C'est un très beau geste, merci Chris - je vais imprimer et prendre l'ensemble avec moi
© Shantalh
 
 

Prize

-

Vidéos

Ecoutez vers la fin… Alain Aubrion parle brièvement de la Sonate à TV Pass https://www.youtube.com/watch?v=M7wZyUtZNhI&feature=youtu.be

Nouvelle réalisation  

 

https://youtu.be/vy7sUAOYnio

 

 

Terre de Sienne

JavaScript is disabled!
To display this content, you need a JavaScript capable browser.

 

 

La Sonate     

 

 

Movie-concept scénario T1 – T2 – T3

A l’attention d’un réalisateur confirmé, pouvant trouver les financements, sponsoring - producteur(s)
Synopsis et infos sur demande email, exclusivement.

info.shantalh@gmail.com


Le synopsis et la distribution des rôles vous sera envoyé.

Si, vous êtes réalisateur ...

- nous, nous rencontrons et vous prendrez connaissance du scénario

- en cas d’accord, je remettrai une copie de l’original protégé.

Toutes les œuvres sont protégées – propriété intellectuelle.


Tournage 1 : Intuition au Masculin © - Auteur : Shantalh - L.M. - Genre : policier – Fiction (Peu de déplacements, l’histoire se passe à Londres, village de Bootley)
A l’attention du réalisateur
Le casting est laissé à l’appréciation du réalisateur, excepté pour le rôle de l’inspecteur Lagrange tenu par Sean Charles Edouard (écrivain, comédien, musicien) qui s’est proposé pour faire la bande-son. Celui-ci se mettra en contact avec le réalisateur intéressé par le projet 1.


Tournage 2 : La Sonate © - Auteur : Shantalh - L.M. - Genre : mélodrame – Fiction
(Peu de déplacements, l’histoire se passe en France à Paris et juste après-guerre)
A l’attention du réalisateur
Le casting est laissé à l’appréciation du réalisateur.
Un contact préalable en personne est souhaité. L’auteur est sous contrat avec les éditions Velours pour le roman publié et intitulé : La Sonate et projet de tournage.


Tournage 3 : Vents d’automne © - Auteur : Shantalh - L.M. - Genre : mélodrame – Fiction
(L’histoire se passe en Chine, Nankin, Pékin, quelques extérieurs + l’Europe (France ou autres) – (pré séquençage établi)
D’après une idée de Carl Spineux alias C. Peaterson et J. Catania maîtres de stages KUNG FU (fédération) – ceux-ci, prennent en charge l’aspect technique des phases de combats : aspect chorégraphique et sécuritaire. Ils se mettront en contact avec le réalisateur intéressé par le projet 3.

Je reste disponible pour toutes informations complémentaires.

remerciements anticipés.

Shantalh

 

 

 

New !!! http://bibliactiv.com/index.php/fr/livres-en-rayon/romans-fictions/item/244-sonate

https://www.facebook.com/lookback/edit/

My Player

No MP3 track added to playlist yet...

Event

www.slar.be Auvelais 12 décembre 2015

http://www.slar.be/pages/jean-denis-lejeune-parrain-du-slar.html

quai de scène de 10:00 à 18:00

 

 

salon au féminin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
samedi 6 avril 2013 à partir de 10:00
 
Roman La Sonate en dédicace - www.shantalh.com
 
A la librairie du Centre -
rue Maréchal Foch, 16
à 6044 Roux 
 
Ultérieurement Boncelles et la France, dates non confirmées pour l'instant.
 
En vous remerciant de l'accueil que vous me réserverez, Shantalh.
 
Edions Velours - Paris, France
 
 
 

Samedi 15 juin 2013 Journée conférence et salon littéraire - au Château Mondron à Jumet (Belgique) organisée par Georges-Henry SIMONIS Magistrat honoraire et Président de l'asbl Château Mondron.

https://www.facebook.com/lookback/edit/ Second roman à paraître en 2014, Terre de Sienne aux éditions Sudarènes.

 

 

22 NOVEMBRE 2014 à Farciennes (B) Salon du livre et de la BD

 

 

Page Translation
Loading translations… loading
Part works fan club
The unmissable series
Let you touch !
Newsflash

Autodafé

 The manuscripts of Timbucktu   Autodafé... Acte de Foi ? ...

Read more

Meeting of French and American writers in New York .

  Meeting of French and American writers in New York ...

Read more

Synopsis de serge Lapisse

PROJET CINEMATOGRAPHIQUE  de Serge Lapisse   ...

Read more

Grand Prix du roman métissé

Maryse Condé, Grand prix of the multiracial novel. ...

Read more

La Langue Française en fête.

  Etendue à toute la Communauté française, élargie, la fête de la l...

Read more
Babel Chat

Abandon de la langue maternelle

  Le silence est devenu sa langue maternelle     &n...

Read more

Babel of Cherkaoui

    "MOTS" de Sidi Larbi CHERKAOUI   Sidi Larbi Cherkaoui et D...

Read more

Babel Baby

    Babel Baby         Apprentissage des langues de nos petits ...

Read more

Babel B. A.-Ba

            BABEL B.A.-B...

Read more
Social Bookmark
Facebook MySpace Twitter Digg Delicious Stumbleupon Google Bookmarks RSS Feed 
Find us on Facebook..
Voices of the world

Swiss literature

    Voix du monde   Littérature Suisse   &nb...

Read more

French Literature II

    Voix du monde   Littérature Française   ...

Read more

Algerian Literature ll

  Voix du monde   Littérature algérienne    ...

Read more

French Literature I

  Voix du monde   Littérature Française    ...

Read more

Afghan Literature II

Voix du monde Littérature afghane    ...

Read more
F.W. W mobilephone
News Feeds
Prev Next

French language verb puzzles

This Pin was discovered by 'Ena Jenkins. Discover (and save!) your own Pins on Pinterest. | See more about puzzles, french language and languages.

 - avatar 30 Jun 2014 Hits:2138 Flash

Read more

French photojournalist Camille Le…

The French President's office said Tuesday that 26-year-old French ... “What fascinates me about photography is its universal language,” Lepage told ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:2115 Flash

Read more

2014 Cannes Film Festival preview

The 83-year-old filmmaker -- the most radical proponent of the French New Wave (and beyond) -- comes to ... View the French-language trailer: ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:2290 Flash

Read more

Klinsmann Raises Language Issue W…

His primary language is French, not English, raising concern that he would be able to communicate with the Belgian players, but not the Americans.

 - avatar 01 Jul 2014 Hits:2085 Flash

Read more

Language classes embark on Defens…

The level IV French, Mandarin, and Spanish classes and a few AP French students will be heading to the Monterey Bay to attend Language Day at the ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:2137 Flash

Read more

Teacher of French Language - Sept…

Apply for Teacher of French Language - September - Brent in Brent on Guardian Jobs. Full Time position working for ACADEMICS LTD.

 - avatar 30 Jun 2014 Hits:2047 Flash

Read more

France carrier SFR to roll out Wi…

Leading France wireless carrier SFR will roll out the over-the-air update to ... service Cortana, though it is unlikely to work with the French language.

 - avatar 01 Jul 2014 Hits:2165 Flash

Read more

Jamia's offbeat language courses …

New Delhi: It's one thing wanting to learn a foreign language like French, German, Portuguese, Japanese or Italian. How about Pashto, Kazhaki, ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:2136 Flash

Read more

French school board elections May…

Voting for French language school board trustees is scheduled for later this month, but only two elections are required for the six zones the board ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:9090 Flash

Read more

UC Santa Cruz students present foreign <…

Ellis, now a professor emeritus of French, is co-producing the 14th season of UCSC's International Playhouse, a free showcase of foreign language ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:2126 Flash

Read more