Quotations
Registration Newsletter
Donate
Thank you for your support at French Writers Worldwide
Login
French Writers Worldwide
Abdelmajid Benjelloun
Abdelmalek Rochdi
Alaa al-Aswany
Alain Flayac
Alban Desire AFENE
Alexandre Depouzier
Andrei Makine
Anita Baños-Dudouit
Annie-Gardet
Arnaud Delcorte
Ask your questions
Audrey Ferraro
Bernard Leclaire
Caline Henry Martin
Caroline De Mulder
Charlie Bregman
Charline Effah
Chris Simon
Colette Fellous
Cristina fdjesus
Damien Personnaz
Daniel Leduc
Daniel Pagés
Diane Laure Okounde Simbou
Dominique Lancastre
Dorothee Leconte
Edna Merey Apinda
Elie Naleska
Elisabeth Charier
Eric Mansfield
Fabienne Vereecken
Fatou Diome
Fidji Broustet
Florian Rochat
Francine Grimard
Fulvio Caccia
Gaby Ferréol
Geneviève Francius
Ghislaine Sathoud
Guy Watine
Ian Surraville
Jacques Cauda
Jale Arditti
Jean-Fabien
jean-Jacques dupont-yokhanan
Jeanne Benameur
Jeffrey Littrell
Jibril Daho
Jocelyne Saucier
Julien Lootens
Khalid El Morabethi
Leliana Stancu
Lotis
Louise-Minster
Luc Lavoie
Luc Merandon
Marc KABA
Marcel Zang
Marie Cholette
Marie Fontaine
Marie Laberge
Marie-Christine Dehove
Mélanie Talcott
Michel des Fontanes
Monique Longy
Myriam Salomon Ponzo
Nadir Kateb
Nassim FERRADJI
Nassima Terfaya
Nathalie SOHOU
Nicolas Clément
Nina Minizen
Nourédine Zahri
Omar Tarawneh
Pablo Poblète
Pascal Marmet
Pascal Querou
Pascale Madeleine
Pascaline Alleriana
Patricia Oszvald
Patrick FORT
Patrick-Durand-Peyroles
Pie Tshibanda
Quraishiyah Durbarry
Raphael Confiant
Rémi Devay
Robert Notenboom
Romain Monnery
Sabir Kadel
Salome Mulongo
Samputho Nantarayao
Sandra djadi
Sandrine Virbel
Seddik Mahi
Serge Lapisse
Shantalh
SILVA Frédéric
Sona Reel
St Antoine de la Vuadi
Susie Morgenstern
Sylvain Bergogne
Sylvie Arnoux
Tanya Leroy
Teklal Neguib
Thierry Ledru
Thomas Galley
Verneuil Rémy
Vladimir Nicolas
Wictorien Allende
Worr Berstein
Yano Las
Yassir Mechelloukh
Patrick-Durand-Peyroles Profile Page
Patrick-Durand-Peyroles
6253
OFFLINE
6 years ago
6 years ago
6 years ago

Contact Info

Patrick-Durand-Peyroles
Bourneau
France
-
...
Patrick Durand Payroles

Biography

Biographie de Patrick Durand-Peyroles

 

Né en 1958, son esprit s’élève au-dessus des grandes plaines du Midwest, d’une petite ville appelée Mitchell et une part de lui reste dans le grand Cayon de la région du Verdon, sud de la France, les deux pays font partie intégrante de lui-même et apparaissent dans les écrits de Patrick. Il est parle et écrit couramment le français et l’anglais.

Patrick écrit dans les univers de science-fiction et fantastiques, un œil toujours au-dessus de la ligne d’horizon vers l’Amérique et le Dakota. 

 

 

Bibliography

Comme auteur, j'ai écris 4 romans en français.

L'Enfant, le Verdon et la Prairie (ed. La Découvrance 6 mai 2007).

ISBN: 978-2-84265-522-8. le premier roman

Agé de huit ans, Thomas Meylans souffre d'étranges malaises. Le corps médical ne par­vient pas à traiter les symptômes. Fréquemment hospitalisé à Marseille - où son père est journaliste - l'enfant se réfugie peu à peu dans un univers imaginaire. Il inscrit, sur son tableau, une suite de lettres et de chiffres sans signification apparente. En désespoir de cause, les Meylans fouillent leur passé familial et retrouvent la trace d'un aïeul originaire de la vallée du Verdon, aventurier égaré dans la grande Prairie du Dakota,...
En toile de fond, l'auteur ranime le drame de la destruction du village des Salles-sur-Verdon et l'anéantissement de sa magnifique vallée en 1974.

 

lire un extrait du livre >>>extract of book.

 

William Kassenef et le vaisseau truqué (ed. La Découvrance)

ISBN: 2842656261/2-84265-626

L'histoire est sans doute imaginaire, la ville qui sert (en partie) de décor l'est beaucoup moins. Tout le monde connaît au moins de réputation La Rochelle, la cité rebelle de l'Atlantique, avec ses deux tours qui gardent l'entrée de son vieux port et la tour de la Lanterne à la silhouette caractéristique. C'est au pied de cette belle tour que se situe la fameuse demeure Kassenef, dont l'entrée donne sur la pittoresque rue Sur-les-murs et s'étend jusqu'à la rue Saint-Jean du Pérot. Établis dans cette cité depuis des siècles, les Kassenef semblent connaître quelques secrets jalousement gardés. Cette saga porte son nom et c'est bien normal, car toutes ces histoires à dormir presque debout malgré la gîte, ont pour héros un petit garçon d'à peine quatorze ans (au début de la série), rouquin, boutonneux et porteur de lunettes. Solitaire, rêveur, pas mauvais élève même s'il peut faire mieux selon les avis de ses professeurs et les espoirs de ses parents, William Kassenef a une passion : la mer ! Il a de quoi tenir : depuis des générations qui se perdent dans la nuit des temps, il y a toujours eu des Kassenef quelque part sur l'eau salée. D'ailleurs, l'on prétend que ce patronyme, qui signifie casse des nefs, fût donné jadis à un illustre ancêtre pirate.

William Kassenef et la revanche de Robert Black-Eyes (ed. La Découvrance)

Ce deuxième épisode des aventures de William Kassenef se déroule une quinzaine de jours juste après la fin des vacances, donc du premier tome... Ainsi, pas de répit pour les parents, ni pour ce pauvre William et sa petite soeur Lisabeth.

Extrait (provisoire) du premier chapitre. William-kassenef and black-eyes's reve
Il se peut que dans la version publiée, il y ait quelques modifications.

Aventures fabuleuses d'un flibustier (self publishing)

En plus de mon travail d'écriture, je suis éditeur professionnel.

Je publie en français et en anglais.

Cette maison d'édition présente plusieurs collections : histoire, théâtre, littérature, policiers, science-fiction... Un catalogue ouvert autant sur la re-découverte d'auteurs classiques que de textes inédits d'auteurs contemporains: Patrick-Durand-Peyroles Editions FR

La passion du livre dans tous ses états.

 

 

 

Literary critic

-

Translation

About Patrick Durand-Peyroles.

Born in 1958 with his spirit soaring above the Great Plains of the Midwest, from a small town called Mitchell, and his other part from the Canyon de Verdon’s region, both countries which he's belonging, are always present in the Patrick's works. English/French speaker, he writes in English and French.

As a writer, I have written 4 novels in French.

L'Enfant, le Verdon et la Prairie (ed. La Découvrance)

William Kassenef et le vaisseau truqué (ed. La Découvrance)

William Kassenef et la revanche de Robert Black-Eyes (ed. La Découvrance)

Aventures fabuleuses d'un flibustier (self publishing)

Besides the writing job, I am a professional publisher

I publish both English and French literature 

This bicultural publishing company present several collections: history, theatre plays, French and English literature, thrillers, sci-fi, fantasy ... An open catalogue as the rediscovery of classical authors as unpublished texts by contemporary authors. Patrick Durand-Peyroles is also novelist published by other publishers.
Interest's book in all forms.

 

 

Extract of book

L'enfant, le Verdon et la Prairie

 (La Découvrance - isbn 978-2-84265-522-8)

...

Les Salles-sur-Verdon, ce joli village qui domine un grand lac aux eaux bleu turquoise, enveloppé de collines et de montagnes annonçant les Alpes proches, est le berceau de la famille de Philippe Meylans. -Autrefois, dans sa jeunesse, ils habitaient une vieille campagne, l’Écluse, ferme située en contrebas du village, dans la vallée. Aujourd’hui, tout cela a disparu. L’Écluse effacée de la carte à coups de bulldozer, le vieux village rasé, l’église dynamitée… Seul le pont romain avait échappé au désastre et gisait encore au fond de l’eau.

Pour la famille, comme pour l’ensemble des habitants de cette vallée du Verdon, ce fut une époque douloureuse à vivre, hésitant entre résignation et opposition. Le patrimoine et le fruit du labeur de plusieurs générations disparaissaient pour faire place au progrès. Un barrage, élevé en travers du goulet de Baudinard, en aval de Fontaine-L’Évêque, noya définitivement la vallée durant l’été 1974, créant un lac très étendu, devenu aujourd’hui une grande attraction touristique de -l’« arrière-pays », à proximité immédiate des non moins célèbres Gorges du Verdon.

Les parents de Philippe emménagèrent dans le nouveau village des Salles, rebâti à peu de distance de l’ancien, au-dessus des eaux du lac. La maison neuve, bien plus confortable que celle de L’Écluse, n’avait guère convenu au début. Les Meylans hésitèrent longtemps avant d’y demeurer. Il ne leur restait plus rien de l’héritage ancestral. Seul l’encadrement de la porte d’entrée, en belle pierre ouvragée, provenait de L’Écluse : il fut soigneusement démonté et intégré à la nouvelle -construction.

De nombreuses maisons du nouveau village incorporèrent ainsi d’anciens éléments, modestes témoignages architecturaux prélevés sur des constructions démolies. Il en fut de même pour la vieille fontaine de l’ancienne place, installée près de la mairie et du vénérable lavoir, — témoin discret du commérage des bugadières — remonté pierre à pierre… Souvenirs poignants…

Lorsque Thomas venait, en été et en hiver, pour les vacances dans ce haut pays magnifique, les grands-parents ne laissaient pas entrevoir leur chagrin d’avoir quitté «en bas».

Une grande photo aérienne, prise quelques années avant la démolition de L’Écluse, trônait sur la cheminée. Thomas, trop jeune pour avoir connu la demeure ancestrale, n’en avait le souvenir que par cette image et au travers des récits passionnés de son grand-père.

Ce dernier aimait à lui parler de ses jeux, quand il était lui-même enfant, parmi les galets du Verdon, sous les vieilles arches du pont romain d’Aiguines, de ses parties de pêche toujours fructueuses, de ses promenades à la source de Fontaine-l’Evêque, et même du tournage de Jeux Interdits, un film devenu un grand classique… Il aimait lui faire partager les moments forts des travaux des champs, le battage des blés, la cueillette dans les vergers, les parfums d’essence de lavande s’échappant des alambics…

Thomas adorait venir ici, goûtant avec délices le profond amour de ses grands-parents paternels.

Du côté de sa mère, Céline, la famille appartenait à la petite bourgeoisie marseillaise. L’ambiance y était en général plus guindée, ses parents habitaient un appartement somptueux avec vue sur le parc Borely, lieu aseptisé où l’enfant ne trouvait guère sa place… Il préférait ces grands-parents sallois amoureux de leur terre…

Thomas supporta parfaitement le voyage. Lorsque la voiture s’immobilisa devant la maison chérie, Thomas poussa des cris de joie, ce qui faisait chaud au cœur de ses parents ; il y avait si longtemps qu’il n’avait ainsi exprimé son bonheur !

Un sapin encombrait le salon, touchant de sa pointe le plafond trop bas. Il avait fallu pousser les meubles pour pouvoir loger ce roi des forêts. Jamais, il n’y avait eu d’arbre de Noël plus beau. D’habitude, les grands-parents se contentaient d’un modeste conifère posé sur le buffet…

— Mon petit Thomas, dit sa grand-mère en l’étouffant presque dans ses bras… Ô mon petit Thomas…

Elle pleurait, la Mami, en étreignant son petit enfant.

— Je vais bien, lui dit Thomas, je suis heureux d’être avec vous tous !

Papi dit à son épouse :

— Laisse-le donc respirer un peu, tu vas l’étouffer à force de le serrer ainsi…

il ne va pas se sauver !

— Papi ! dit Thomas en se dégageant des bras chaleureux de la Mami… Mon Papé

Et il bondit dans les bras du grand-père qui dut reculer un peu pour amortir l’arrivée un

peu brutale du petit garçon.

— Quelle vigueur ! L’air du Verdon te donne des forces ! 

Ce jour-là, comme le soir et la nuit qui suivirent, Thomas était dans une forme apparemment excellente. Finalement, tous se félicitaient, en admirant l’enfant endormi sur son lit, de l’heureuse initiative de ce séjour dans l’arrière-pays.

« La magie du Verdon ! », dit Papi, ne perdant jamais une bonne occasion pour glorifier son pays.

Thomas voulut, dès le petit-déjeuner avalé, se rendre sur les bords du lac. Papi l’accompagna ; ce n’était pas très loin : à pied, il suffisait de suivre la rue, de traverser la place, de descendre un escalier et d’emprunter le chemin en pente qui longeait le terrain de camping, à travers un petit bois. La plage, à cette époque de l’année, était déserte.

L’eau du lac, aussi plate qu’un miroir, fascinait Thomas. En face, les rebords boisés du plateau de Sainte-Croix, les Coustes, arrêtaient le regard. Vers le nord-est, de puissantes hauteurs dominant Moustiers-Sainte-Marie annonçaient les Alpes toutes proches… En face, le Montdenier ; plus à droite, les Gorges, que l’on ne pouvait voir d’ici, mais Thomas savait qu’elles étaient là…

L’enfant posa une question à son Papi, alors qu’ils cheminaient paisiblement le long de la berge :

— Sais-tu ce qu’est la Prairie ?

— La prairie ?… Il y en avait une à L’Écluse, elle se situait par là.

Le grand-père désignait du doigt une portion du lac. Il reprit :

— Nous avions une prairie à L’Écluse, c’était un champ clos où mon propre père faisait paître ses moutons. Nous avions également un âne, un gentil Bourrik. Une prairie, c’est un terrain où les animaux vont pacager…

— Non, c’est pas ça ! répliqua Thomas. Quand je suis malade et que mon esprit va ailleurs, je vois un Indien, qui me demande d’aller dans la Prairie, il pourrait m’y soigner ! C’est chef medecine…

— Un Indien !… la Prairie !… Ah, oui, je comprends !… Celle-là est très loin d’ici, mon petit, de l’autre côté de l’océan Atlantique, en Amérique !

Le Papi ralentit son pas. L’enfant l’imita.

Se posant sur une pierre, prenant Thomas sur ses genoux, en le serrant dans ses bras, le grand-père poursuivit :

— Tu fais des rêves quand tu es malade ?

— Je ne sais pas… J’entends et je vois des choses bizarres…

Et Thomas lui expliqua comment il «voyait» la ferme de la Prairie, comment il «parlait» avec chef medecine, comment ce jeu devenait alors son univers de refuge lorsque les crises survenaient.

— Avec vous, poursuivit Thomas, je me sens bien. Avec Maman et Papa aussi, je suis bien. Je pense que «ton» Verdon est magique et me fait aussi du bien.

Le soir, Thomas ayant passé une journée délicieuse — il dormait paisiblement maintenant —,

tandis que les deux femmes de la famille préparaient le réveillon du 24 décembre, le grand-père fit part de la confidence de son petit-fils.

Philippe se réjouissait de la confiance que Thomas accordait à son grand-père, de cette confidence faite sur la grève, le matin.

— Thomas souffre, c’est évident, dit Papi. Son esprit se réfugie continuellement dans un monde imaginaire tandis que son corps se bat pour lutter contre la maladie. Vous devriez en faire part à un spécialiste, un spi… j’sais-pas-quoi (Papi avait toujours eu quelques difficultés à prononcer psychologue…).

— Son médecin, le professeur Laurent, nous en a effectivement touché quelques mots, répondit Céline. Mais nous n’avons pas souhaité contraindre Thomas à rencontrer encore une autre personne qui le questionnerait sur sa maladie. Nous désirons le laisser en paix. Après tout, si cette ferme est pour lui un réconfort, nous ne voyons aucun mal à ce jeu.

Philippe ajouta :

— Chez vous, il va pouvoir se changer les idées ! Nous pourrions aller à la messe de Minuit, faire quelques gentilles randonnées… sortir Thomas de son quotidien, sans trop le fatiguer tout de même.

 ...

Quotations

kassenef

kassenef2

Prize

William Kassenef et la revanche de Robert Black-Eyes

(ed. La Découvrance)

Prix du roman de plage le 16 juin 2011 Salon de Royan

prixroyan

Vidéos

-

My Player

No MP3 track added to playlist yet...

Event

 Pochains évènements pour 2011 - 2012

 

  2010       A vous de lire? manifestation

 

 2011

Page Translation
Loading translations… loading
Part works fan club
The unmissable series
Let you touch !
Newsflash

Exile ...at Paris

           &nbs...

Read more

La Langue Française en fête.

  Etendue à toute la Communauté française, élargie, la fête de la l...

Read more

La valse d'un printemps

  La valse d'un printemps   de    Serge Lapis...

Read more

Swiss Symposium for Literary Translators in September 2011

  Symposium Suisse pour traductrices et traducteurs littéraires ...

Read more

Live in the 2nd congres of Caribbean writers

For a happy Babel Lingua !  Live in the second Congress of the ...

Read more
Babel Chat

Abandon de la langue maternelle

  Le silence est devenu sa langue maternelle     &n...

Read more

Babel of Cherkaoui

    "MOTS" de Sidi Larbi CHERKAOUI   Sidi Larbi Cherkaoui et D...

Read more

Babel Baby

    Babel Baby         Apprentissage des langues de nos petits ...

Read more

Babel B. A.-Ba

            BABEL B.A.-B...

Read more
Social Bookmark
Facebook MySpace Twitter Digg Delicious Stumbleupon Google Bookmarks RSS Feed 
Find us on Facebook..
Voices of the world

Swiss literature

    Voix du monde   Littérature Suisse   &nb...

Read more

French Literature II

    Voix du monde   Littérature Française   ...

Read more

Algerian Literature ll

  Voix du monde   Littérature algérienne    ...

Read more

French Literature I

  Voix du monde   Littérature Française    ...

Read more

Afghan Literature II

Voix du monde Littérature afghane    ...

Read more
F.W. W mobilephone
News Feeds
Prev Next

best results in Russian and French la…

... mathematics exams. The best results are said to be in English and French language exams, as reported by the State Education and Contents Centre.

 - avatar 30 Jun 2014 Hits:1911 Flash

Read more

France carrier SFR to roll out Wi…

Leading France wireless carrier SFR will roll out the over-the-air update to ... service Cortana, though it is unlikely to work with the French language.

 - avatar 01 Jul 2014 Hits:1971 Flash

Read more

Jamia's offbeat language courses …

New Delhi: It's one thing wanting to learn a foreign language like French, German, Portuguese, Japanese or Italian. How about Pashto, Kazhaki, ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:1938 Flash

Read more

French on the Web: Quebec Court L…

What next, he's going to say that English and other languages are actually equal to French? Surprisingly he has the very nerve to do so and argues ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:1982 Flash

Read more

UC Santa Cruz students present foreign <…

Ellis, now a professor emeritus of French, is co-producing the 14th season of UCSC's International Playhouse, a free showcase of foreign language ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:1934 Flash

Read more

France vs Nigeria LIVE: World Cup…

I've been told by my esteemed colleague Jim Daly that I need to pepper my match build up with more French language references. I vow only to do it ...

 - avatar 01 Jul 2014 Hits:1923 Flash

Read more

Language classes embark on Defens…

The level IV French, Mandarin, and Spanish classes and a few AP French students will be heading to the Monterey Bay to attend Language Day at the ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:1951 Flash

Read more

French language verb puzzles

This Pin was discovered by 'Ena Jenkins. Discover (and save!) your own Pins on Pinterest. | See more about puzzles, french language and languages.

 - avatar 30 Jun 2014 Hits:1924 Flash

Read more