Quotations
Registration Newsletter
Donate
Thank you for your support at French Writers Worldwide
Login
French Writers Worldwide
Abdelmajid Benjelloun
Abdelmalek Rochdi
Alaa al-Aswany
Alain Flayac
Alban Desire AFENE
Alexandre Depouzier
Andrei Makine
Anita Baños-Dudouit
Annie-Gardet
Arnaud Delcorte
Ask your questions
Audrey Ferraro
Bernard Leclaire
Caline Henry Martin
Caroline De Mulder
Charlie Bregman
Charline Effah
Chris Simon
Colette Fellous
Cristina fdjesus
Damien Personnaz
Daniel Leduc
Daniel Pagés
Diane Laure Okounde Simbou
Dominique Lancastre
Dorothee Leconte
Edna Merey Apinda
Elie Naleska
Elisabeth Charier
Eric Mansfield
Fabienne Vereecken
Fatou Diome
Fidji Broustet
Florian Rochat
Francine Grimard
Fulvio Caccia
Gaby Ferréol
Geneviève Francius
Ghislaine Sathoud
Guy Watine
Ian Surraville
Jacques Cauda
Jale Arditti
Jean-Fabien
jean-Jacques dupont-yokhanan
Jeanne Benameur
Jeffrey Littrell
Jibril Daho
Jocelyne Saucier
Julien Lootens
Khalid El Morabethi
Leliana Stancu
Lotis
Louise-Minster
Luc Lavoie
Luc Merandon
Marc KABA
Marcel Zang
Marie Cholette
Marie Fontaine
Marie Laberge
Marie-Christine Dehove
Mélanie Talcott
Michel des Fontanes
Monique Longy
Myriam Salomon Ponzo
Nadir Kateb
Nassim FERRADJI
Nassima Terfaya
Nathalie SOHOU
Nicolas Clément
Nina Minizen
Nourédine Zahri
Omar Tarawneh
Pablo Poblète
Pascal Marmet
Pascal Querou
Pascale Madeleine
Pascaline Alleriana
Patricia Oszvald
Patrick FORT
Patrick-Durand-Peyroles
Pie Tshibanda
Quraishiyah Durbarry
Raphael Confiant
Rémi Devay
Robert Notenboom
Romain Monnery
Sabir Kadel
Salome Mulongo
Samputho Nantarayao
Sandra djadi
Sandrine Virbel
Seddik Mahi
Serge Lapisse
Shantalh
SILVA Frédéric
Sona Reel
St Antoine de la Vuadi
Susie Morgenstern
Sylvain Bergogne
Sylvie Arnoux
Tanya Leroy
Teklal Neguib
Thierry Ledru
Thomas Galley
Verneuil Rémy
Vladimir Nicolas
Wictorien Allende
Worr Berstein
Yano Las
Yassir Mechelloukh
Marie Laberge Profile Page
Marie Laberge
5994
OFFLINE
7 years ago
6 years ago
6 years ago

Contact Info

Marie Laberge
Québec
Canada
-
...
Marie Laberge

Biography

 Marie Laberge

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MarieLaberge was born at Quebec in Canada. She studies among Jesuits, then she initiates herself with the dance with Ludmilla Chiriaeff.
After studies in journalism, she is devoted to the theatrical activities, and enters to the dramatic Academy of Quebec; where she obtains a diploma. She plays a various pieces of theatre at Quebec; she became the director and teaching the dramatic art. As a playwright Author, she signs twenty pieces of theatre, of which the majority was played in Quebec and in various European countries.


Marie Laberge wrote five novels before writing the trilogy: entitled the " Taste of the happiness" (Gabrielle, Adelaide and Florent), which was sold more than 500 000 specimens.

In 2006, she writes a song for Céline Dion, entitled “ Le temps qui compte ”, put in music by Jacques Veneruso. This song is appeared on the last album of the singer: “D’Elles” published in May 2007.
Since 2009, Marie Laberge publishes an epistolary novel - letters of Martha - a correspondence which she personally maintains with her registered readers and readers in 26 times the year and whose subscription is done on line on the Net.
She is also scenario writer, she managed the Trident theatre of 1977 to 1980 just like the Centre of studies in dramatic art 1978 to 1981, of which she was the president of 1987 to 1989.
Her last novel “without any thing or nobody” has just appeared in 2010.

 

 

Marie Laberge est née à Québec au Canada. Elle étudie chez les jésuites, puis s'initie à la danse avec Ludmilla  Chiriaeff.

Après des études en journalisme,  elle se consacre aux activités théâtrales, et entre au Conservatoire dramatique de Québec; où elle obtient un diplôme. Elle joue dans différentes pièces de théâtre à Québec, elle devien à son tour metteur en scène et enseigne l' art dramatique. En tant qu'  Auteur dramaturge, elle signe vingt pièces, dont la plus part ont été jouées au Québec et dans divers pays européens.

Marie Laberge a écrit cinq romans  avant de rédiger la trilogie intitulée Le Goût du bonheur (Gabrielle, Adélaïde et Florent), qui s'est vendue à plus de 500 000 exemplaires.

 

En 2006, elle écrit une chanson pour Céline Dion intitulée Le temps qui compte, mise en musique par Jacques Veneruso. Cette chanson est parue sur le dernier album de la chanteuse :  D'elles, sorti en mai 2007.

Depuis 2009, Marie Laberge publie un roman épistolaire - Les lettres de Martha - une correspondance qu'elle entretient personnellement avec ses lectrices et lecteurs inscrits 26 fois l'an et dont l'abonnement se fait en ligne sur le net.

Elle est aussi scénariste, elle a administré le théâtre Trident de 1977 à 1980 tout comme le Centre d'études en art dramatique 1978 à 1981, dont elle a été la présidente de 1987 à 1989.

Son dernier roman Sans rien ni personne, vient de paraître en 2010. en savoir plus sur bibliographie.

 

 

Bibliography

Mauvaise foi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cliquez sur la couverture pour acheter le livre.

Disponible sur kobobooks

En 1985, dans le paisible village de Sainte-Rose-du-Nord, une femme aimée et respectée de tous est sauvagement assassinée. Un coupable est tout de suite identifié. En dehors de la brutalité du meurtre et de la faiblesse des preuves, c’est une enquête sans histoire qui se solde par une résolution rapide. Mais toute la vérité a-t-elle été faite ? Et comment la débusquer dans une si petite communauté où chacun protège pieusement ses arrières ?

 

Vingt-deux ans plus tard, quand un proche de l’accusé demande au commissaire français Patrice Durand de revoir les conclusions de l’enquête québécoise, celui-ci s’empresse d’accepter et de s’allier les talents de la détective Vicky Barbeau de la Sûreté du Québec. Les trois jours de congé de l’Action de grâces suffiront-ils à ces deux acharnés pour distinguer la bonne foi de la mauvaise ?

 

La magie de l’automne au bord du fjord dégage une paix bien illusoire, exactement comme les habitants qui camouflent des plaies encore vives.

 

Dans ce roman tragique et puissant, mais aussi traversé par de succulentes pointes d’humour, Marie Laberge explore les profondeurs de l’âme, un art qu’elle maîtrise depuis ses débuts. Son écriture serrée et ses dialogues percutants rythment un récit difficile à lâcher et témoignent non seulement du talent de la romancière, mais aussi de celui de la dramaturge. janvier 2014 chez Québec Amérique

 

 

Image3logotheater2

 

 

The most pieces of theatre known plays… 


ThegreyMan”, played in France, in Belgium, in Germany, in Italy, in the Netherlands and in Latvia, in the respective languages of these countries. 


To forget “* price of the best theatrical production of Brussels 1987-88. 


Aurélie,mysister “ produced in 1994 with Spoils Theatre of London. 


TheFalcon “ presented in 1996 to Festival of French Language and Literature Limoges.

She wrote five novels: July; Somegood-byes; Weightsoftheshades, Annabelle; Ceremonyofthe angels; withoutanythingornobody and written the trilogy entitled “tasteofthehappiness” (Gabrielle, Adélaïde, and Florent) which was sold with more than 500,000 specimens.


In May and June 1995, she wrote thepreambletotheDeclarationofindependenceofQuebec in collaboration with Gilles Vigneault, Fernand Dumont and Jean-François Lisée, inter alia.

 

Pièces de théâtre les plus connues... 

L'Homme gris, jouée en France, en Belgique, en Allemagne, en italie, aux Pays-Bas et en Lettonie, dans les langues respectives de ces pays. 

Oublier (prix de la meilleure production théâtrale de Bruxelles 1987-88. 

Aurélie, ma sœur (produite en 1994 au Gate Théâtre de Londres. 

Le Faucon, présenté en 1996 au Festival des francophonies à Limoges.

 

Elle a écrit cinq romans : Juillet; Quelques adieux; Les poids des ombres; Annabelle; La cérémonie des anges; sans rien ni personne; et rédigé la trilogie intitulée " le goût du bonheur" ( Gabrielle,Adélaïde,et Florent) qui s'est vendu à plus de 500 000 exemplaires.

 

En mai et juin 1995, elle a rédigé le préambule de la Déclaration d'indépendance du Québec en collaboration avec Gilles Vigneault, Fernand Dumont et Jean-François Lisée, entre autres.

 

Literary critic

In connection with… “Florent”

 One recognizes the true talent and the true writers by reading them I adored! One recognizes the true talent and the true writers by reading them. Their characters are born with particularly elaborate complexes and ideals, which allows to the reader good identified with them. This is perfectly veracious in the case of Marie Laberge who knows and describes her characters as if it were contemplating them on television, as if it had created them! ; -) It has gift which makes that in each part of the character, it is possible to be found, and by fact of finding solutions with our own problems with the assistance of our novel! This novel also allows us with us, readers, to find a direction with the life and perhaps even to help us in our search of happiness. A fantastic book to enjoy as one enjoys the life…!

 

A propos de …« Florent »

On reconnaît le vrai talent et les vrais écrivains en les lisant J'ai adoré! On reconnaît le vrai talent et les vrais écrivains en les lisant. Leurs personnages naissent avec des complexes et des idéaux particulièrement élaborés, ce qui permet au lecteur de bien s'identifié à eux. Ceci est parfaitement véridique dans le cas de Marie Laberge qui connaît et décrit ses personnages comme si elle était en train de les contempler à la télévision, comme si elle les avait créés! ;-) Elle a se don qui fait que dans chaque partie du personnage, il est possible de se retrouver, et par de fait de trouver des solutions à nos propres problèmes avec l'aide de notre roman! Ce roman nous permet aussi à nous, lecteurs, lectrices, à trouver un sens à la vie et peut-être même nous aider dans notre quête du bonheur. Un livre fantastique à savourer comme on savoure la vie...!

 

.( Par D. Laforge)

 

Translation

 

Image1sansriennipersonne

 

“Without anything or nobody” Marie Laberge - Boréal editor


In Paris, Émilien Bonnefoi convinces the police chief Patrice Durand to reopen the investigation into the assassination of his/her Isabelle daughter to Montreal 35 years before. This one was wildly assassinated and its baby still-born child was found near it.
Patrice thus unloads in Montreal and it is Vicky Barbeau, his counterpart with the Safety of Quebec, department of the not elucidated business, which is indicated to accompany it in its investigation.
They are on the track of mysterious Marité Ferland or Ferran, track which makes them travel in Saint-Pierre and Miquelon, the islands of the Madeleine and in the bottom of the river.
As they advance in the elucidation of the investigation, they update sordid facts various, all connected to each other and so far fallen into the lapse of memory.
Their tour leads them to discover many secrecies surrounding the death of Isabelle and their keen work the guide towards a resolution of this 35 years old enigma.
 

"Sans rien ni personne" de Marie Laberge éditeur Boréal

À Paris, Émilien Bonnefoi convainc le commissaire Patrice Durand à rouvrir l’enquête sur l’assassinat de sa fille Isabelle survenu à Montréal 35 ans auparavant. Celle-ci a été sauvagement assassinée et son bébé mort-né a été retrouvé auprès d’elle.

Patrice débarque donc à Montréal et c’est Vicky Barbeau, son homologue à la Sécurité du Québec, département des affaires non élucidées, qui est désignée pour l’accompagner dans son enquête.

Ils sont sur la piste d’une mystérieuse Marité Ferland ou Ferran, piste qui les fait voyager à Saint-Pierre et Miquelon, aux îles de la Madeleine et dans le bas du fleuve.

Au fur et à mesure qu’ils avancent dans l’élucidation de l’enquête, ils mettent à jour de sordides faits divers, tous reliés entre eux et jusqu’à ce jour tombés dans l’oubli.

Leur périple les amène à découvrir de nombreux secrets entourant la mort d’Isabelle et leur travail acharné les guide vers une résolution de cette énigme vieille de 35 ans.

Extract of book

 

 

Extrait de Mauvaise Foi....

Expliquer à Patrice ce qu’est le congé de l’Action de grâces et la légère extension qu’ils y ont ajoutée est assez simple. Comme il le dit si bien, « faire le pont » est une tradition française à laquelle il cède avec délectation. Le regard du commissaire est plutôt moqueur. Il ne dit rien à propos de son arrivée impromptue. Vicky se demande un peu comment justifier ce repas copieux pris aux alentours de seize heures. Elle n’a aucune envie de révéler que Martin et elle se sont offert une intense matinée de luxure qui a pris fin sous la douche il y a une heure à peine.

 

Elle tend un verre de vin blanc à Patrice : « Je vous manquais, Patrice ? Il faisait trop froid à Paris ? Êtes-vous en route pour les Îles ? »

 

Ironique, Patrice lève son verre et déguste une première gorgée : « Excellent ! Vos crevettes… »

 

Vicky s’absorbe à retourner les crevettes sur le grill, ce qui lui permet de réfléchir à cette visite-surprise. Elle n’est pas mécontente de le revoir, quoiqu’elle aurait préféré être prévenue. Elle espère que c’est cette liaison qu’il avait amorcée avec une suspecte lors de leur enquête qui lui vaut ce « détour montréalais ». La jeune femme habitant les Îles de la Madeleine, il doit obligatoirement faire un arrêt à Montréal depuis Paris. Le silence de Patrice ne lui indique rien de bon. Il est plutôt loquace, d’habitude.

 

À travers la porte-moustiquaire, Martin demande s’il ajoute un couvert. Patrice s’empresse de refuser en levant son verre : « Le temps de prendre de vos nouvelles et je rentre à l’hôtel. »

 

Vicky retire les crevettes : « Ben voyons donc ! Voir si vous êtes venu de Paris pour prendre de nos nouvelles ! Franchement ! »

 

Il sourit, ravi de la retrouver, d’entendre cette manière un peu abrupte et cet accent : « Vraiment, Vicky, une petite bricole mise à part, je suis venu admirer votre fameux été indien. »

 

Vicky se doute bien que l’été des Indiens — qui n’est même pas arrivé — ne pèse pas lourd à côté de la « bricole ». Elle le connaît, son commissaire : sous des dehors séduisants, cet élégant qui ne fait pas sa bonne cinquantaine est un acharné qui obtient généralement ce qu’il veut. De courte mémoire, il y était bel et bien parvenu le printemps dernier en la forçant à reprendre une enquête qu’elle jugeait inutile. « Martin, sors une assiette quand même ! »

 

S’il y a une chose dont elle est certaine, c’est que Patrice va ouvrir la bouteille de rouge qu’il a apportée.

 

 

 

 

 

 

To return by far... Marie Laberge

After eighteen days spent in the coma, a woman awakes. Its spirit, its capacity to think in percussion formulas seem intact, but it does not emit any sound and refuses to open the eyes. The doctors, the personnel repeat to him that it is drawn from business, but its memory is nothing any more but one white page. An young woman with her bedside claims herself her daughter, a man comes to speak to him as if it were his wife whereas all living strength in it howls to him that it is impossible. There is only this young hooligan who soliloquizes close to her with length of night with which she feels a worrying complicity.

It does not have any more past and is not in a hurry to find that which was it his, suspecting it truffle of disappointments and errors. The first pieces which its memory returns to him are extracts of poems which she easily without admits decoding the least bond with her past. On the other hand, it knows exactly what its life must be from now on. What it is ready to give, which it is ready to receive.

Tenth novel of Marie Laberge, appearing exactly twenty and one years after July, To return mark by far a stake in its romantic production. It takes again all the broad topics there



Revenir de loin … Marie Laberge 

Après dix-huit jours passés dans le coma, une femme se réveille. Son esprit, sa capacité de penser en formules percutantes semblent intacts, mais elle n’émet aucun son et refuse d’ouvrir les yeux. Les médecins, le personnel lui répètent qu’elle est tirée d’affaire, mais sa mémoire n’est plus qu’une page blanche. Une jeune femme à son chevet se prétend sa fille, un homme vient lui parler comme si elle était son épouse alors que toutes les forces vives en elle lui hurlent que c’est impossible. Il n’y a que ce jeune voyou qui soliloque près d’elle à longueur de nuit avec qui elle ressent une inquiétante complicité.

Elle n’a plus de passé et n’est pas pressée de retrouver celui qui était le sien, le soupçonnant truffé de déceptions et d’erreurs. Les premières parcelles que sa mémoire lui rend sont des extraits de poèmes qu’elle reconnaît aisément sans pour autant décoder le moindre lien avec son passé. Par contre, elle sait exactement ce que sa vie doit être désormais. Ce qu’elle est prête à donner, ce qu’elle est prête à recevoir.

Dixième roman de Marie Laberge, paraissant exactement vingt et un ans après Juillet, Revenir de loin marque un jalon dans sa production romanesque. Elle y reprend tous les grands thèmes

Quotations

Citations de Marie Laberge

 

Entre " je t'aime" et "je ne t'aime pas ", il n'y a qu'une négation.

 

Il faut avoir de la substance. Quand on n' a pas de substance, on vieillit très mal parce que tout l'accessoire nous lâche.

 

Il faut être ce qu'on est, profondément vrai. Si on n'est pas vrai, ça ne sert à rien d'essayer... C'est toute la différence entre une lettre d'amour qu'on a recopiée et quelque chose qu'on vit de son soi-même et de son coeur.

 

Il y a des gens tellement dignes d'amour qui sont tellement seuls. Il y a des gens tellement insupportables aui sont adorés !

 

Je ne suis même pas capable de mettre un chiffre sur l'âge que j'avais quand j'ai compris que les choses fuyaient, que les choses se terminaient, que la vie était quelque chose qui ne durerait pas, et que l'instant présent était souverain.

 

Tout ce que j'ai appris à être, je ne le suis plus quand j'écris.

 

Je suis comme un arbre marqué; il y a une entaille pour chaque mort.

Quotations of Marie Laberge

Between “I love you” and “I do not love you”, it has only one negation there.

It is necessary to have substance. When one does not have substance, one ages very badly because all the accessory releases us.

It is necessary to be what one is, deeply true. If one is not true, that is not used for nothing to test… It is all the difference between a love letter which one recopied and something which one saw of sound oneself and of its heart.

There are people so worthy of love who are so alone. There are so unbearable people aui are adored!

I am not even able to put a figure on the age which I had when I understood that the things fled, that the things finished, that the life was something which would not last, and which the moment present was sovereign.

All that I learned how to be, I am not it any more when I write.

I am like a marked tree; there is a notch for each death.

 

Prize

-

Vidéos

Invitée sur le plateau de l'émission télévisée Tout le monde en parle, ce 13 octobre 2013, l'auteure québecoise venue présenter son onzième et dernier roman Mauvaise foi a confié ses incertitudes quant à la question du prix unique du livre. Bien que signataire de la demande pour l'établissement d'une loi en faveur d'une tarification unifiée, il y a plus d'un an, elle a annoncé changer d'opinion : « Je suis en train de virer mon capot de bord. »

JavaScript is disabled!
To display this content, you need a JavaScript capable browser.

Expression toute québécoise, par le biais de laquelle Marie Laberge répondait au chroniqueur télé Guy A Lepage, illustrant son revirement face à l'imposition d'un éventuel prix unique du livre. Tandis que l'écrivaine redouterait désormais que la mesure n'éloigne les moins fortunés ou moins enclins à la lecture des romans québécois, elle a confié : « Le doute s'est infiltré en moi. »

Et si l'écrivaine révise sa position, c'est notamment en partant du constat qu'en France, bien malgré l'adoption de la loi Lang il y a 30 ans, « les librairies vont aussi mal qu'au Québec ».

Au cours de l'interview, Marie Laberge s'est dite particulièrement préoccupée par l'analphabétisme, qui toucherait selon elle près d'une personne sur 8 au Québec, et du décrochage scolaire dans la province, évoquant un manque de mobilisation face à des problèmes suscitant « des coûts sociaux énormes ». Un sujet soulevé lors de la commission parlementaire sur le prix unique du livre.

 

It is in the Quebecor Coffee of the National Monument that was held the handing-over of the prices of the literary Grand Prix Archambault and the Grand Prix of the Literary Changing.
At the end of the evening, Marie Laberge and Pierre Szalowski were crowned.

Look at the video to see course of the evening and the interviews with authors of Canada.

 

JavaScript is disabled!
To display this content, you need a JavaScript capable browser.

C'est au Café Quebecor du Monument National que s'est déroulé la remise des prix du Grand Prix littéraire Archambault et du Grand Prix de la Relève Littéraire.

Au terme de la soirée, Marie Laberge et Pierre Szalowski ont été couronnés.

Regardez la vidéo pour voir déroulement de la soirée et les entrevues avec des auteurs du canada.

My Player

No MP3 track added to playlist yet...

Event

SALON DU LIVRE DE MONTRÉAL

HORAIRE DES SIGNATURES :
Kiosque de Québec Amérique

Vendredi 22 novembre 2013 - 18 h à 19 h 30
Samedi 23 novembre - 13 h 30 à 15 h 30
Dimanche 24 novembre - 13 h 30 à 15 h 30

Bien hâte de vous rencontrer!

SÉANCES DE SIGNATURES EN LIBRAIRIES (SUITE) :

Samedi prochain, le 16 novembre 2013, je serai à Québec chez Renaud-Bray de la Place Laurier, de 13 h à 15 h.

Le dimanche 17 novembre, je signerai au Quartier DIX30 à Brossard chez Indigo, de 13 h à 15 h.

À bientôt!

Page Translation
Loading translations… loading
Part works fan club
The unmissable series
Let you touch !
Newsflash

Grand Prix du roman métissé

Maryse Condé, Grand prix of the multiracial novel. ...

Read more

Live in the 2nd congres of Caribbean writers

For a happy Babel Lingua !  Live in the second Congress of the ...

Read more

Exile ...at Paris

           &nbs...

Read more

Autodafé

 The manuscripts of Timbucktu   Autodafé... Acte de Foi ? ...

Read more

The Unbearable Lightness of Being

  Insoutenable légèreté de l'&eci...

Read more
Babel Chat

Abandon de la langue maternelle

  Le silence est devenu sa langue maternelle     &n...

Read more

Babel of Cherkaoui

    "MOTS" de Sidi Larbi CHERKAOUI   Sidi Larbi Cherkaoui et D...

Read more

Babel Baby

    Babel Baby         Apprentissage des langues de nos petits ...

Read more

Babel B. A.-Ba

            BABEL B.A.-B...

Read more
Social Bookmark
Facebook MySpace Twitter Digg Delicious Stumbleupon Google Bookmarks RSS Feed 
Find us on Facebook..
Voices of the world

Swiss literature

    Voix du monde   Littérature Suisse   &nb...

Read more

French Literature II

    Voix du monde   Littérature Française   ...

Read more

Algerian Literature ll

  Voix du monde   Littérature algérienne    ...

Read more

French Literature I

  Voix du monde   Littérature Française    ...

Read more

Afghan Literature II

Voix du monde Littérature afghane    ...

Read more
F.W. W mobilephone
News Feeds
Prev Next

Language classes embark on Defens…

The level IV French, Mandarin, and Spanish classes and a few AP French students will be heading to the Monterey Bay to attend Language Day at the ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:1951 Flash

Read more

Jamia's offbeat language courses …

New Delhi: It's one thing wanting to learn a foreign language like French, German, Portuguese, Japanese or Italian. How about Pashto, Kazhaki, ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:1938 Flash

Read more

best results in Russian and French la…

... mathematics exams. The best results are said to be in English and French language exams, as reported by the State Education and Contents Centre.

 - avatar 30 Jun 2014 Hits:1911 Flash

Read more

UC Santa Cruz students present foreign <…

Ellis, now a professor emeritus of French, is co-producing the 14th season of UCSC's International Playhouse, a free showcase of foreign language ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:1934 Flash

Read more

2014 Cannes Film Festival preview

The 83-year-old filmmaker -- the most radical proponent of the French New Wave (and beyond) -- comes to ... View the French-language trailer: ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:2074 Flash

Read more

Montreal to host French language

The meeting is part of David's action plan to protect and promote the French language 40 years after Robert Bourassa's Liberal government declared ...

 - avatar 01 Jul 2014 Hits:1892 Flash

Read more

Delta students take top honours at Fr…

Two Delta students took home top awards at this year's pan-provincial French public speaking competition Concours d'art oratoire earlier this month.

 - avatar 14 May 2014 Hits:1891 Flash

Read more

The case against Belgium

It's true that chocolate, beer, and french fries are all hard to hate. ... What's more, in the early 19th Century the French language was very widely ...

 - avatar 01 Jul 2014 Hits:2072 Flash

Read more

The Most Common Languages Spoken …

As you'd probably guess, the second-most common language spoken in ... Spanish blankets the country except for two French areas: in a handful of ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:2005 Flash

Read more