Quotations
Registration Newsletter
Donate
Thank you for your support at French Writers Worldwide
Login
French Writers Worldwide
Abdelmajid Benjelloun
Abdelmalek Rochdi
Alaa al-Aswany
Alain Flayac
Alban Desire AFENE
Alexandre Depouzier
Andrei Makine
Anita Baños-Dudouit
Annie-Gardet
Arnaud Delcorte
Ask your questions
Audrey Ferraro
Bernard Leclaire
Caline Henry Martin
Caroline De Mulder
Charlie Bregman
Charline Effah
Chris Simon
Colette Fellous
Cristina fdjesus
Damien Personnaz
Daniel Leduc
Daniel Pagés
Diane Laure Okounde Simbou
Dominique Lancastre
Dorothee Leconte
Edna Merey Apinda
Elie Naleska
Elisabeth Charier
Eric Mansfield
Fabienne Vereecken
Fatou Diome
Fidji Broustet
Florian Rochat
Francine Grimard
Fulvio Caccia
Gaby Ferréol
Geneviève Francius
Ghislaine Sathoud
Guy Watine
Ian Surraville
Jacques Cauda
Jale Arditti
Jean-Fabien
jean-Jacques dupont-yokhanan
Jeanne Benameur
Jeffrey Littrell
Jibril Daho
Jocelyne Saucier
Julien Lootens
Khalid El Morabethi
Leliana Stancu
Lotis
Louise-Minster
Luc Lavoie
Luc Merandon
Marc KABA
Marcel Zang
Marie Cholette
Marie Fontaine
Marie Laberge
Marie-Christine Dehove
Mélanie Talcott
Michel des Fontanes
Monique Longy
Myriam Salomon Ponzo
Nadir Kateb
Nassim FERRADJI
Nassima Terfaya
Nathalie SOHOU
Nicolas Clément
Nina Minizen
Nourédine Zahri
Omar Tarawneh
Pablo Poblète
Pascal Marmet
Pascal Querou
Pascale Madeleine
Pascaline Alleriana
Patricia Oszvald
Patrick FORT
Patrick-Durand-Peyroles
Pie Tshibanda
Quraishiyah Durbarry
Raphael Confiant
Rémi Devay
Robert Notenboom
Romain Monnery
Sabir Kadel
Salome Mulongo
Samputho Nantarayao
Sandra djadi
Sandrine Virbel
Seddik Mahi
Serge Lapisse
Shantalh
SILVA Frédéric
Sona Reel
St Antoine de la Vuadi
Susie Morgenstern
Sylvain Bergogne
Sylvie Arnoux
Tanya Leroy
Teklal Neguib
Thierry Ledru
Thomas Galley
Verneuil Rémy
Vladimir Nicolas
Wictorien Allende
Worr Berstein
Yano Las
Yassir Mechelloukh
Louise-Minster Profile Page
Louise-Minster
4407
OFFLINE
4 years ago
3 years ago
4 years ago

Contact Info

Louise-Minster
lamentin
France
-
...
louise minster blues

Biography

 

Louise Minster romancière

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Née le 25 novembre 1975 à Pointe à Pitre, en Guadeloupe, je suis de nationalité française.

J’écris depuis l’âge de neuf ans des romans, des nouvelles et des poésies.

J’ai pris plusieurs années pour me construire sur le plan littéraire et « Bébé Blues » montre les étapes par lesquelles je suis passée pour enfin trouver une cohérence.

Je suis professeure de lettres modernes depuis 1996 au sein de l’éducation nationale.

J’ai fait mes études en Martinique,fortement marquée par les auteurs du XIX eme siècle mais surtout par Aimée Césaire, c’est lors de sa disparition que le déclic de publier mes œuvres est arrivé.

J’ai été primé lors de différents concours poétiques. J’ai également été premier prix universitaire de la nouvelle au niveau Antilles Guyane..

Passionnée d’art en tout genre, je peins des paysages et des tableaux de type impressionnistes.

Rassembler tous ces textes et leur trouver une cohérence sans dissonance a été un travail de longue haleine mais combien passionnant.

 

 

Bibliography

 Nouveau ! mai 2014

eva

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eva, tueuse à gages, est contactée par un mystérieux inspecteur de police afin d'éliminer les meneurs du crime organisé dans la région de Pointe-à-Pitre. Mais d’exécutions en exécutions, la voilà devenue proie, chassée à son tour par un ennemi qu'elle doit identifier avant qu'il ne soit trop tard...

Cliquez sur la couverture pour vous procurer le livre.

 

Bébé Blues © Louise Minister

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce récit est l'histoire d'une vie aux Antilles de l'enfance à l'âge adulte. C'est le retour avec émotion sur les instants de souffrance, de doute et d'espérance qui ont jalonné ce parcours. L'auteur revient avec émotion sur sa vie en Guadeloupe. Cette écriture sincère, authentique et sensible donne toute sa dimension à un récit poignant qui au fil des pages se révèle comme un moyen de tirer un trait définitif sur les tourments du passé.
 

Bébé blues

Louise Minster

Editions  L'harmattan

novembre 2013

ISBN 978-2-343-01779-2

118 pages

 

L'antre de l'Autre recueil de poésies © Louise Minster

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Literary critic

 

Un bel article dans ISUU - Tropic 

Bébé Blues ou une enfance crépusculaire.
 
Ces Antilles qui ont faim, ces Antilles grêlés de petite vérole, dynmitées d'alcool... eschare sur la blessure des eaux, des martyres qui ne témoignent pas, des fleurs de sangs qui se fanent et s'éparpillent comme des cris de perroquets babillards.... read on line 

 

Un style autobiographique: une plongée dans l’enfance
 
Cette auteure guadeloupéenne de 38 ans, aujourd’hui Professeur de lettres modernes, nous livre ses souvenirs et son intimité, et remplit ainsi un devoir de mémoire. Face à son histoire, force est de regarder de face nos identités sociale, familiale, féminine, nos relations interpersonnelles, nos façons d’aimer, notre appartenance aux lieux et groupes. Finalement, quoi de plus riche que le monde de l’enfance ? read more on tropikalljam.com

 

Bébé blues ou « une vie de maronne », selon Louise Minster 28 oct 2013

Avec Bébé blues, Louise Minster vient doter la collection "Rue des écoles" des éditions l’Harmattan d’une nouvelle chronique de la vie d’une femme.

Cette vie, c’est en l’occurrence celle d’une Guadeloupéenne qui expose avec acuité sa « vie de maronne ».

Louise Minster est professeure de lettres modernes et s’est déjà fait remarquer pour ses écrits.

Pour ce premier roman, elle a choisi le genre autobiographique, une forme qui confère à son récit le ton confidentiel qui devrait inciter à la suivre dans son « retour avec émotion sur les instants de souffrance, de doute et d’espérance qui ont jalonné ce parcours ». Des souvenirs à travers lesquels elle éclaire de ses évocations « une vie aux Antilles de l’enfance à l’âge adulte ». De ce fait, le livre promet de laisser au lecteur une occasion de s’immerger dans l’univers de l’auteur. Le titre lui-même, Bébé Blues, revêt le caractère du voyage émotionnel.

Louise Minster en explique la pertinence : « formé sur un anglicisme, il s’agit d’un jeu de mots. On pourrait dire que c’est le mal-être de mon enfance qui m’a poussé à écrire, d’où le mot blues comme dans l’expression ‘avoir le blues’. C’est le blues du bébé, de l’enfant ». Plus que ce regard rétrospectif, le roman résulte d’une« écriture sincère, authentique et sensible qui donne toute sa dimension à un récit poignant qui au fil des pages se révèle comme un moyen de tirer un trait définitif sur les tourments du passé », comme le résume le descriptif. Mais il ne s’agit pas seulement d’une évasion vers les souvenirs pour l’héroïne à la « vie de marronne ».

Comme l’explique l’auteur à e-Karbe, « c’est une vie décalée avec des péripéties à chaque page. Le récit, très rythmé, combat l’ennui ou la difficulté de lire un roman. Mon héroïne est une femme curieuse de la vie avec une soif de savoir et de connaissance, mais elle joue souvent de malchance, ce qui l’oblige à affronter un monde difficile. Cependant, elle trouve le moyen de laisser la place au rêve et à l’imagination ». Un travail de mémoire ambitieux Outre la quête qui a porté la mise en œuvre de ce roman, il a également fallu un élément déclencheur à une Louise Minster qui conserve son audace de poète.

La décision de s’exprimer n’a pas été moins que la disparition de l’une des plus grandes figures de la poésie de ce siècle : Aimé Césaire. Comme le début d’un processus pour l’auteur de Bébé blues : « commencé dans les années 90, l’écriture de ce roman s’est arrêtée. Il était donc inachevé, le déclic est venu avec la disparition d’Aimé Césaire qui est ma référence, car je suis également poète. J’ai pris alors la décision de publier mes écrits, j’ai ressorti tous mes manuscrits dont Bébé Blues, qui s’intitulait initialement « Enquêtes de soie » nous explique-t-elle.

Et pour ce qui est du genre pour ce récit, là encore il s’agit d’un choix inhérent à sa propre attente : « l’autobiographie est un travail de mémoire ambitieux, mais qui au final s’avère salvateur, car il permet d’exorciser les démons qui nous hantent ». Bébé Blues attend désormais la rencontre avec les lecteurs. Invitée à dire ce qu’elle attend de ce face-à-face et plus particulièrement sur ce qui, dans son récit, devrait susciter l’attention des jeunes lecteurs, Louise Minster imagine une forme de communion. « J’attends que mes lecteurs se reconnaissent dans les différentes étapes de la vie de l’héroïne et s’identifient à sa vie. Ils pourront ainsi partager ses bonheurs et ses malheurs. L’œuvre traite de l’enfance, mais également de l’adolescence, du rapport difficile avec le monde des adultes. La parentalité, les relations frères sœurs et les relations humaines en général, les jeunes lecteurs pourront donc se reconnaître dans ces thématiques », nous détaille-t-elle. Bébé blues Éditions l’Harmattan

Translation

 

 

Writer Louise Minster

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

I am a French citizen, born November 25, 1975 in Pointe-a-Pitre, Guadeloupe.

I write novels from the age of nine, short stories and poems.

I took several years to build my literary style and my first novel " Baby Blues " shows the steps to achieve my project.

Since 1996 I’m teaching as professor of modern literature in national Education.

I did my studies in Martinique, strongly influenced by the authors of the XIX century, but especially by Aimé Césaire. When he died, I realize the emergency to publish my works.

I was rewarded for various poetry contests. I got also the first price of the Antilles Guyana University.

Passionate by different kinds of art, I paint landscapes with impressionist manner.

Find the consistency of all the texts without dissonance, was a long process for me, but how so exciting.

 

My first novel : " Bébé Blues " ( Baby Blues )

This story is the story of a Caribbean life from childhood to adulthood.

It's back emotionally on the times of suffering, doubt and hope that marked the course.

The author looks back with feeling on her life in Guadeloupe.

This heartfelt writing, authentic and sensitive gives full dimension to a poignant narrative reveals herself through the pages as a way to draw a line on the torments of the past.

 

 

 

Extract of book

Extrait de Bébé Blues

"Le samedi matin était jour de supplice. Il fallait prendre le cahier rouge – j’ai longtemps eu une aversion pour cette couleur – et s’appliquer à faire le moins de fautes d’orthographe possible. La sanction était immédiate : à la fin de la dictée, il fallait mettre les mains sur la table, les doigts bien écartés, le maître passait, comptait vos fautes et frappait vos doigts avec un bâton dur comme le fer. Le nombre de fautes était égal au nombre de coups de bâton, pas un de plus ou de moins. Un jour, 1′une de mes camarades, qui avait fait un nombre incalculable de fautes, s’était enfuie à l’approche de la sentence. Le maître avait passé un moment à lui courir après même tout autour de l’école. Pour ma part, ce jour-là, c’était la première fois qu’un homme me frappait, mais ce fut aussi le seul, car ma mère décida de mettre fin à ce supplice qui était pour elle une mascarade."

 

"Au collège des sœurs il y avait une bibliothèque pour moi c’était le paradis. J’entrepris de lire tous les livres en commençant par la lettre A. L’habitude m’est d’ailleurs restée de lire coup sur coup plusieurs livres du même auteur. Je dévorais tout ce qui me tombait sous la main quel que soit le nombre de pages. Je restais incrédule lorsque mes amie me disaient qu’elles sautaient des pages ou qu’elles commençaient par lire la fin. Pour moi, il était hors de question d’avoir recours à de telles pratiques. Je lisais tout passant d’un genre à un autre sans préférences particulières à part la bande dessinée que je trouvais fantastique car on pouvait enfin voir les personnages qui parlaient. J’adorais la lecture, j’en étais environ à deux livres par jour. La bibliothécaire trouvait cela impressionnant par rapport à mon âge. Mes livres de chevet étaient alors le Grand Meaulnes et Mon bel Oranger.

J’avais vite fait d’abandonner la littérature pour enfant et autre comtesse de Ségur pour la littérature que les autres ne lisaient pas, à douze an je décorais Flaubert, Stendhal, Zola, et Maupassant. J’aimais Hugo. Ces livres ont jalonné toute mon adolescence et décidé des études que j’allais poursuivre. Je voulais tous les lire, cela sonnait comme un impératif.

Je sentais qu’il restait beaucoup de choses à apprendre et les livres allaient m’aider à y

Parvenir. Je ne voulais pas plus me sentir piégée par mon ignorance.

Je ne sais pas si les livres peuvent vraiment remplacer des parents en tout cas, j’étais atteinte d’une boulimie qui ne s’apaisait qu’en lisant."

 

 

Extrait du recueil de poésies " L'antre de L'autre " © Louise Minster

 *Létrange ère

Le regard de l'autre

Le regard de l’autre est la mer
Tout y est toujours si clair
Les mots sont inutiles mais prolifèrent
Les yeux n’ont aucun mystère
Ils savent si bien dire la haine, durs comme la pierre,
Froids comme le fer
Cette sensibilité me désespère
Je voudrais rester indifférente et fière
Mais je plonge toujours dans cette eau amère
Qui aussitôt s’accroche à mon cœur comme la roche à la terre
Dois-je jouer à l’aveugle et me taire ?
J’aimerais tant que cette mer enlève ses serres
Et me laisse libre comme l’air !

Quand le soleil descend

Quand le soleil descend
La solitude est abolie
Je viens voir l’éclair
Qui déchire le ciel de ton corps

Tes plumes aquarelles
Errent encore sur le sable
Traînant tel un escargot endormi
Les parfums exotiques de la nuit

J’ai suivi ces entiers odorants
J’y ai découvert à chaque fois
L’amertume et la mélancolie
Recouvrant tes amours trépassés.

 


On ne peut être nègre chez soi

On ne peut être nègre chez soi
On devient nègre chez les autres
Frappé tel un bœuf du sceau
De la couleur de notre

Peau
Qui nous rappelle ainsi
À nous même

Découverte de la terrible solitude
Apartheid incompréhensible
Alors on regrette d’être né

Noir
On imite jusqu’à la gestuelle les autres
Afin de se fondre complètement
Et faire oublier ce que l’on est

Comme on est bon comédien
On croit tromper son monde
Qui a une heure inattendue et traîtresse
Nous balance en pleine figure
L’insoutenable vérité:
Nègre !
La belle injure...

Le silence

Le silence est un dieu pesant
Couleur ivoire, odeur d’encens,
Assis sur nos cils vacillants
Embaumant nos regards embués

Le silence est un ressac
Léchant lentement nos blessures
Valse sourde de galets mélancoliques
Creusets multipliés de rires cassés

Le silence est un cri étouffé
Par l’innommable monstruosité
D’une main qui retient une bouche
D’un drap soudainement chassé

Le silence est une tanière
Construite de boue et de larmes
Pourrissant dans nos nuits avortées
Engluant nos amours amnésiques

Le silence est un couloir sans fin
Noirci aux tribunaux des crimes impunis
Prescription des douleurs infinies
Labyrinthe de nos enfances fauchées

© Louise Minster

 

 

Quotations

"Si le Monde caché derrière son masque d’horreurs

Demandait à se faire pardonner

Si la Vie le lui refusait

Que deviendrait-il ?

 

Contraint d’errer à jamais

Tournant sur lui-même,

La tête vide, heurtant ses déchets,

Portant à l’infini son masque tyrannique."

© Louise Minster

Prize

PRIX LITTÉRAIRES: mai 2014

Une heureuse nouvelle "Bébé Blues " a reçu la médaille d'argent de l'académie internationale de LUTÈCE (Paris)

 

Livre sélectionné pour le livre du mois de janvier 2014.

Bébé Blues de Louise Minster

 

19/12/2013 20:28 sur Facebook
Louise Minster Blues
très bonne analyse de l’œuvre sur le site, je l'ai lu avec grand intérêt et je vous en remercie...

 

C'est avec un réel plaisir que je vous annonce mes derniers prix littéraires,

mon premier recueil de poésie intitulé "l'Antre de L'autre" vient de recevoir de la SPAF (société des poètes et artistes de France) le premier prix de LA POESIE FRANCOPHONE 2014 juste après les Etats Unis et avant la France et la Roumanie!

C'est avec beaucoup de joie que je porterais les couleurs de la GUADELOUPE les 16, 17, 18 et 19 Octobre 2014 à Metz pour la remise des prix, et pour ne rien vous cacher mon dernier recueil de poésie a reçu le 2ème prix Wilfrid Lucas.

Un reportage a été consacré par guadeloupe première le 13 juillet 2014 à voir sur le net site de france TV journal télévisé.

 

Vidéos

-

My Player

No MP3 track added to playlist yet...

Event

Prochain rendez-vous :

ce samedi 03 mai de 10h à 13h.

FOLA GADET ainsi que moi LOUISE MINSTER avons le plaisir de vous inviter à notre séance de dédicaces à la librairie "POINT LIRE" à DAMENCOURT le moule.  Venez nombreux!

Café littéraire pour "Bébé blues" le 10 avril 2014 à l'hôtel de ville des Abymes

de 19h à 21h30. En interview le 9 novembre 2013  à 10 h heure locale 

 

Sur la radio Cosmic one  Lien Accueil www.rcofm.net

EN INTERVIEW LE 15/11/13 à 19h heure locale sur la radio sarphir fm

 

Agenda

 

 

 

 

 

 

 

Page Translation
Loading translations… loading
Part works fan club
The unmissable series
Let you touch !
Newsflash

Museum of Letters and Manuscripts

    "Spoken words fly away, writings remain". The ...

Read more

Swiss Symposium for Literary Translators in September 2011

  Symposium Suisse pour traductrices et traducteurs littéraires ...

Read more

Synopsis de serge Lapisse

PROJET CINEMATOGRAPHIQUE  de Serge Lapisse   ...

Read more

Better Later than Never ...François Weyergans.

    Le quart d'heure académique… François Weyergans ! ...

Read more

Exile ...at Paris

           &nbs...

Read more
Babel Chat

Abandon de la langue maternelle

  Le silence est devenu sa langue maternelle     &n...

Read more

Babel of Cherkaoui

    "MOTS" de Sidi Larbi CHERKAOUI   Sidi Larbi Cherkaoui et D...

Read more

Babel Baby

    Babel Baby         Apprentissage des langues de nos petits ...

Read more

Babel B. A.-Ba

            BABEL B.A.-B...

Read more
Social Bookmark
Facebook MySpace Twitter Digg Delicious Stumbleupon Google Bookmarks RSS Feed 
Find us on Facebook..
Voices of the world

Swiss literature

    Voix du monde   Littérature Suisse   &nb...

Read more

French Literature II

    Voix du monde   Littérature Française   ...

Read more

Algerian Literature ll

  Voix du monde   Littérature algérienne    ...

Read more

French Literature I

  Voix du monde   Littérature Française    ...

Read more

Afghan Literature II

Voix du monde Littérature afghane    ...

Read more
F.W. W mobilephone
News Feeds
Prev Next

The case against Belgium

It's true that chocolate, beer, and french fries are all hard to hate. ... What's more, in the early 19th Century the French language was very widely ...

 - avatar 01 Jul 2014 Hits:2403 Flash

Read more

French photojournalist Camille Le…

The French President's office said Tuesday that 26-year-old French ... “What fascinates me about photography is its universal language,” Lepage told ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:2225 Flash

Read more

French school board elections May…

Voting for French language school board trustees is scheduled for later this month, but only two elections are required for the six zones the board ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:9407 Flash

Read more

French on the Web: Quebec Court L…

What next, he's going to say that English and other languages are actually equal to French? Surprisingly he has the very nerve to do so and argues ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:2290 Flash

Read more

Teacher of French Language - Sept…

Apply for Teacher of French Language - September - Brent in Brent on Guardian Jobs. Full Time position working for ACADEMICS LTD.

 - avatar 30 Jun 2014 Hits:2156 Flash

Read more

Canada and Quebec both stronger for embr…

This column is an abridged updated version of a French-language column that first appeared in L'actualité magazine. Earlier this month, Hébert ...

 - avatar 30 Jun 2014 Hits:2242 Flash

Read more

The Most Common Languages Spoken …

As you'd probably guess, the second-most common language spoken in ... Spanish blankets the country except for two French areas: in a handful of ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:2323 Flash

Read more

Language classes embark on Defens…

The level IV French, Mandarin, and Spanish classes and a few AP French students will be heading to the Monterey Bay to attend Language Day at the ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:2237 Flash

Read more

UC Santa Cruz students present foreign <…

Ellis, now a professor emeritus of French, is co-producing the 14th season of UCSC's International Playhouse, a free showcase of foreign language ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:2234 Flash

Read more

France carrier SFR to roll out Wi…

Leading France wireless carrier SFR will roll out the over-the-air update to ... service Cortana, though it is unlikely to work with the French language.

 - avatar 01 Jul 2014 Hits:2275 Flash

Read more