Quotations
Registration Newsletter
Donate
Thank you for your support at French Writers Worldwide
Login
French Writers Worldwide
Abdelmajid Benjelloun
Abdelmalek Rochdi
Alaa al-Aswany
Alain Flayac
Alban Desire AFENE
Alexandre Depouzier
Andrei Makine
Anita Baños-Dudouit
Annie-Gardet
Arnaud Delcorte
Ask your questions
Audrey Ferraro
Bernard Leclaire
Caline Henry Martin
Caroline De Mulder
Charlie Bregman
Charline Effah
Chris Simon
Colette Fellous
Cristina fdjesus
Damien Personnaz
Daniel Leduc
Daniel Pagés
Diane Laure Okounde Simbou
Dominique Lancastre
Dorothee Leconte
Edna Merey Apinda
Elie Naleska
Elisabeth Charier
Eric Mansfield
Fabienne Vereecken
Fatou Diome
Fidji Broustet
Florian Rochat
Francine Grimard
Fulvio Caccia
Gaby Ferréol
Geneviève Francius
Ghislaine Sathoud
Guy Watine
Ian Surraville
Jacques Cauda
Jale Arditti
Jean-Fabien
jean-Jacques dupont-yokhanan
Jeanne Benameur
Jeffrey Littrell
Jibril Daho
Jocelyne Saucier
Julien Lootens
Khalid El Morabethi
Leliana Stancu
Lotis
Louise-Minster
Luc Lavoie
Luc Merandon
Marc KABA
Marcel Zang
Marie Cholette
Marie Fontaine
Marie Laberge
Marie-Christine Dehove
Mélanie Talcott
Michel des Fontanes
Monique Longy
Myriam Salomon Ponzo
Nadir Kateb
Nassim FERRADJI
Nassima Terfaya
Nathalie SOHOU
Nicolas Clément
Nina Minizen
Nourédine Zahri
Omar Tarawneh
Pablo Poblète
Pascal Marmet
Pascal Querou
Pascale Madeleine
Pascaline Alleriana
Patricia Oszvald
Patrick FORT
Patrick-Durand-Peyroles
Pie Tshibanda
Quraishiyah Durbarry
Raphael Confiant
Rémi Devay
Robert Notenboom
Romain Monnery
Sabir Kadel
Salome Mulongo
Samputho Nantarayao
Sandra djadi
Sandrine Virbel
Seddik Mahi
Serge Lapisse
Shantalh
SILVA Frédéric
Sona Reel
St Antoine de la Vuadi
Susie Morgenstern
Sylvain Bergogne
Sylvie Arnoux
Tanya Leroy
Teklal Neguib
Thierry Ledru
Thomas Galley
Verneuil Rémy
Vladimir Nicolas
Wictorien Allende
Worr Berstein
Yano Las
Yassir Mechelloukh
Daniel Leduc Profile Page
Daniel Leduc
6931
OFFLINE
6 years ago
6 years ago
6 years ago

Contact Info

Daniel Leduc
Paris
France
-
...
Daniel LEDUC

Biography

 

Daniel Leduc, né à Paris le 30 juillet 1950, est un écrivain français.

 

Il a fait des études supérieures de cinématographie.

Il a publié une centaine de nouvelles dans divers magazines et journaux tant français qu'étrangers. Il a collaboré à de nombreuses revues de poésie et a été traduit dans une dizaine de langues. De même, il a exercé des activités de critique littéraire, artistique ou cinématographique.

 

 

Bibliography

 

 

Sous la coupole spleenétique du ciel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Poésie Première

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • La Respiration du monde, éditions Arcam, 1988.
    • Au fil trame des jours, éditions La Vague à l'âme, 1991.
    • L'Homme séculaire, éditions L'Harmattan, 1993.
    • Le Chant du verbe (préface de Serge Brindeau), éditions L'Harmattan, 1995.
    • Territoire du poème (préface de Werner Lambersy), éditions La Bartavelle, 1996.
    • Enseignement de l'aube (préface de Jean Rousselot, avec sept dessins originaux de RV Miloux), éditions Editinter, 1997.
    • Le Livre des nomades (préface de Jean-Claude Villain), Verlag Im Wald (Allemagne), 1997. édition bilingue français-allemand, traduction en allemand de Rüdiger Fischer, dessins originaux de Bertrand Sylvestre. Réédition Biliki, 2002.
    • Le Livre des tempêtes, éditions L'Harmattan, 1997.
    • De l'aube, éditions Empreintes, 1997. Ouvrage d'art à tirage limité. Avec huit eaux-fortes en couleurs de Bernadette Planchenault.
    • Une source puis une autre, éditions L'Harmattan, 1999.
    • Un rossignol sur le balcon, éditions Le Dé Bleu (collection Le Farfadet bleu), 1999. Illustrations de Patrice Mazoué. Repris par les éditions Cadex en 2009.
    • Silence des pierres, éditions La Bartavelle, 2000.
    • La Respiration des jours, éditions L'Harmattan, 2002.
    • Le Livre de l'ensoleillement, éditions N et B, 2003.
    • Partage de la parole, suivi de Partage de la lumière (texte de présentation de Vénus Khoury-Ghata), éditions L'Harmattan, 2003.
    • Poétique de la parole, éditions L'Harmattan, 2005.
    • Pierre de lune, éditions L'Harmattan (collection Contes des quatre vents), 2006. édition bilingue français-arabe, traduction de Mahi Seddik Meslem, illustrations couleurs d'Edouard Lekston.
    • Grandole le géant, éditions L'Harmattan, 2006. Illustrations noir et blanc de Joanna Konatowicz.
    • Quelques traces dans le vent (préface de Pierre Dhainaut), éditions L'Harmattan, 2007. Couverture originale de Lebadang.
    • L'homme qui regardait la nuit, éditions L'Harmattan (collection La légende des mondes), 2007. édition bilingue français-arabe, traduction de Mahi Seddik Meslem.
    • Le Miroir de l'eau, éditions L'Harmattan (collection Contes des quatre vents), 2007. édition bilingue français-arabe, traduction de Mahi Seddik Meslem, illustrations en couleurs de Virginie Marques de Souza.
    • Aux Fils du Temps, éditions L'Harmattan (collection Ecritures), nouvelles, 2008.
    • La terre danse avec toi, éditions L'Epi de Seigle, 2008. Poèmes pour la jeunesse.
    • Le chemin qui serpentait sous les nuages, (préface de Charles Dobzynski), éditions de l'Atlantique, 2011. Tirage limité et numéroté, accompagné d'une encre originale de Silvaine Arabo.

    Literary critic

     

    Critique de Mélanie Talcott

    Une ballade dans l’in-tranquillité de l’éphémère…

    Son errance, qui n’est pas doute sinon recherche, renvoie à la sourde cristallisation de l’être, celle qui nous guette toute innocence bue. Il n’est pas le chantre de l’invective, tel le fut Léo Ferré, qui nous déboulonnait à grands coups de gueule vachards, colériques et tendres, de nos confortables fauteuils. Ses mots nous filaient des baffes qui nous faisaient jouir, on en redemandait, on lui claquait des bis et des revenez-y à n’en plus finir, avant de s’en retourner nous ancrer dans l’inertie, cette mort cérébrale qui engrosse aujourd’hui nos confortables indignations. Et lui, le poète, avec sa voix comme une aurore en chemin de nuit dans le limon de nos rêves, émigrait aussi en mélancolie à la frontière douloureuse et désenchantée de ses tunnels, ces ronds intimes de lumière hypothétique qui nous dansent à tous le ballet d’une sortie grandiose, nous gerbant à l’âme de sacrés talents de faussaire. Si Léo Ferré nous emplafonnait dans la violence silencieuse de nos hypocrisies, Daniel Leduc effeuille notre intériorité, cette féminité qui ne veut pas s’avouer, celle dont on récuse jusqu’à la possibilité d’exister, tant elle nous écorcherait jusqu’à la nudité la plus crue, celle où l’on ne peut plus se la jouer fier-à-bras de toutes ses trouilles qui nous déguisent en héros de pacotille, impulsifs et destructeurs. Avec sa gueule d’enfant sage qui traverse un siècle désajusté, jamais à la mesure, toujours en démesure, l'ombre du regard ce qu'ils écrivent...

     

     Lire articles écrits par Daniel Leduc 

    Valhère la voix Diamand

    * L'oiseau s'écrit au ciel

    * Pascal Bournet l'enchanteur

    * Portrait de têtes d'Emmanuel Laugier

    *Sous la coupole spleenetique du ciel 1

    *Sous la coupole spleenetique du ciel 3

    *Sous la coupole spleenetique du ciel 5.

    Translation

    -

    Extract of book

    "Le chemin qui serpentait sous les nuages "(éditions de l'Atlantique) 2011.

    Extrait :

     1

    À chaque pas le monde se déplace d’une parcelle de vie.  

     

    Longtemps j’ai marché sans me rendre compte de ce qu’un pas, était. De ce qu’il n’était, pas. De l’allure des perspectives. De celle des métamorphoses.

    Il faut s’user au sol pour comprendre son pas. Pour dire que l’horizon ne bouge qu’avec les apparences. Il faut s’user aux pierres.

    À présent je marche dans l’instant ; dans la prise rapide du ciment des heures.

    Devant derrière / ce n’est qu’étincelles.

     2

    La haie, est une espèce en voie de disparition, dommage ! Non seulement pour l’environnement mais aussi pour l’œil qui s’y pose, pour la main qui l’effleure.

    Des différentes sortes de haies, c’est la vive que je préfère ; avec ses arbustes à feuilles persistantes ou caduques, elle respire la liberté. Houx, noisetiers, aubépines, charmes, sorbiers (dont le feuillage s’enflamme à l’automne) retiennent le regard, qui ne saurait bondir plus loin. Voilà de l’ombre où abriter ses rêves et ses amours, son énigme et sa peau.

    Autre forme de haie (souvenir d’enfance) : ce muret de pierres sèches sur lequel j’avançais les bras écartés. Sous mes pieds tanguaient certaines pierres ; la vie tout entière me paraissait en équilibre. Alors si je tombais le monde pourrait chuter aussi… Mais toujours au dernier moment je me redressais – maintenant ainsi la permanence du nombre.

     3

    Le trèfle et la luzerne frémissent dans le pré. Quelques rafales de vent soulèvent les nuages. Un enfant fait des roulades. Des corbeaux croassent contre l’été.

    Le pré est un assemblage de mouvance et de verdure. La faune qui s’y tapit est des plus diverses : libellules, papillons, insectes, tout un univers en activité, que la lumière effleure, comme on ferait une confidence.

    Un forficule cherche un arbre fruitier dans cette immense plaine qu’est la prairie. Affamé, il confond le jour et la nuit ; il danse dans la clarté, où la mort le guette.

    Frottant leurs élytres, là-bas des sauterelles se répondent, prêtes à bondir sur la vie qui passe, stridulantes.

    Un superbe machaon, rescapé des pesticides, butine une fleur de trèfle ; s’éloigne en un vol agité, qui le rend prisonnier du mouvement.

    Une mante religieuse, se confondant avec les feuilles, attend. On ne sait quoi, on ne sait donc. Attend.

    La libellule volette près d’un ruisseau, attirée par mouches, insectes et papillons… Mais ce que préfère la Demoiselle : c’est l’éphémère.

    --------------------------------------------------------

     

    "La respiration des jours" Daniel Leduc,

    poète des cinq continents  Groupe L'Harmattan

    La « respiration des jours » relève autant du souffle que de l’aspiration. Le monde y est abordé toujours en mouvement, telle une pensée qui se recrée sans cesse au contact de nouveaux horizons et de nouveaux concepts. La poésie est une parole nomade. Elle voyage à l’intérieur des formes, se frotte aux sens étrangers du langage, élabore une musique plus concrète que le réel lui-même. Elle force les barrières, abolit les frontières, déchire les apparences.

    "Partage de la Parole" Daniel Leduc

    poète des cinq continents Groupe L'Harmattan

    Daniel Leduc est un acrobate qui marche sur la corde raide du poème, le regard tourné vers l'interieur. Exercice périlleux, le moindre mot inapte ou inadéquat peut vous précipiter dans le vide. Mais Daniel Leduc connaît la forme des mots et leur manière de traverser le vide d'un horizon à l'autre sans basculer. Les mots sont sa grande passion, ils font le lien entre le geste et le silence, entre la mémoire et l'oubli, entre la rupture et la fin. ( V. Khoury-Ghata)

    "Poétique de la Parole" Daniel Leduc

    Poésie des cinq continents

     L'Harmattan

    La poésie n'est autre chose qu'un infra-langage qui sous-tend les vibrations du corps. C'est par le biais de la parole qu'elle s'adresse au regard d'autrui, dans la mesure où le regard est une autre parole. La poétique est comme ce portique autour duquel s'enlace un lierre fait de mémoire, de présences et de mouvements statiques. Chaque poème ressent l'onde de choc qu'impulsent les mots en se heurtant. Il y a de la douceur là où la violence s'agite ; de la révolte quand les mots semblent s'avancer calmement.
     

     

     


     

    Quotations

     

    “les mots, les sens et les sons pénètrent l'univers du lecteur,

     comme une vague qui, par son va-et-vient, déposerait le limon

     et suspendrait le temps".

     

    "Le premier nuage créa la première aube, après la nuit des siècles.

     Il se forma entre silence et cri, sur l'horizon qui se mouvait enfin.

     Il ressemblait au vent qui départage les convulsions terrestres".

     

    «La continuité de l’être est dans le mouvement perpétuel de la pensée, dans le balancement du pendule à la recherche de la question, du sens de la question, du sens du sens de la question».

    Prize

    • 1988 : Prix du Syndicat des journalistes et écrivains, pour La Respiration du monde
    • 
    • 1993 : Prix René-Lyr, décerné par l’Association des écrivains belges, pour L'homme séculaire
    • 2008 : Naji Naaman's Literary Prize (Liban)

    Vidéos

    -

    My Player

    No MP3 track added to playlist yet...

    Event

    Vient de paraître aux Editions de l'Atlantique Le chemin qui serpentait sous les nuages. Cette édition, numérotée, est préfacée par Charles Dobzynski, et comprend une encre originale de Silvaine Arabo.  

    Page Translation
    Loading translations… loading
    Part works fan club
    The unmissable series
    Let you touch !
    Newsflash

    Museum of Letters and Manuscripts

        "Spoken words fly away, writings remain". The ...

    Read more

    The school of sincerity

    Slam …The school of sincerity”Everyone can slam, it does not have ther...

    Read more

    Live in the 2nd congres of Caribbean writers

    For a happy Babel Lingua !  Live in the second Congress of the ...

    Read more

    Synopsis de serge Lapisse

    PROJET CINEMATOGRAPHIQUE  de Serge Lapisse   ...

    Read more

    Festival d'Avignon 2011...Marcel Zang

    TOUT UN PROGRAMME  18 juillet 2011   "La parole vien...

    Read more
    Babel Chat

    Abandon de la langue maternelle

      Le silence est devenu sa langue maternelle     &n...

    Read more

    Babel of Cherkaoui

        "MOTS" de Sidi Larbi CHERKAOUI   Sidi Larbi Cherkaoui et D...

    Read more

    Babel Baby

        Babel Baby         Apprentissage des langues de nos petits ...

    Read more

    Babel B. A.-Ba

                BABEL B.A.-B...

    Read more
    Social Bookmark
    Facebook MySpace Twitter Digg Delicious Stumbleupon Google Bookmarks RSS Feed 
    Find us on Facebook..
    Voices of the world

    Swiss literature

        Voix du monde   Littérature Suisse   &nb...

    Read more

    French Literature II

        Voix du monde   Littérature Française   ...

    Read more

    Algerian Literature ll

      Voix du monde   Littérature algérienne    ...

    Read more

    French Literature I

      Voix du monde   Littérature Française    ...

    Read more

    Afghan Literature II

    Voix du monde Littérature afghane    ...

    Read more
    F.W. W mobilephone
    News Feeds
    Prev Next

    Language classes embark on Defens…

    The level IV French, Mandarin, and Spanish classes and a few AP French students will be heading to the Monterey Bay to attend Language Day at the ...

     - avatar 14 May 2014 Hits:1951 Flash

    Read more

    Four Students Head To France To S…

    The French hosts families take in two or three students, normally from ... and friendship rapidly develop with French being the “common language”.

     - avatar 01 Jul 2014 Hits:1900 Flash

    Read more

    PLSD students place in National Frenc…

    And that passion, particularly for the French language, helped them earn National Bronze Medals after completing the American Association of French ...

     - avatar 30 Jun 2014 Hits:1963 Flash

    Read more

    Montreal to host French language

    The meeting is part of David's action plan to protect and promote the French language 40 years after Robert Bourassa's Liberal government declared ...

     - avatar 01 Jul 2014 Hits:1892 Flash

    Read more

    France vs Nigeria LIVE: World Cup…

    I've been told by my esteemed colleague Jim Daly that I need to pepper my match build up with more French language references. I vow only to do it ...

     - avatar 01 Jul 2014 Hits:1923 Flash

    Read more

    French on the Web: Quebec Court L…

    What next, he's going to say that English and other languages are actually equal to French? Surprisingly he has the very nerve to do so and argues ...

     - avatar 14 May 2014 Hits:1982 Flash

    Read more

    The case against Belgium

    It's true that chocolate, beer, and french fries are all hard to hate. ... What's more, in the early 19th Century the French language was very widely ...

     - avatar 01 Jul 2014 Hits:2072 Flash

    Read more

    UC Santa Cruz students present foreign <…

    Ellis, now a professor emeritus of French, is co-producing the 14th season of UCSC's International Playhouse, a free showcase of foreign language ...

     - avatar 14 May 2014 Hits:1934 Flash

    Read more

    Teacher of French Language - Sept…

    Apply for Teacher of French Language - September - Brent in Brent on Guardian Jobs. Full Time position working for ACADEMICS LTD.

     - avatar 30 Jun 2014 Hits:1852 Flash

    Read more