Quotations
Registration Newsletter
Donate
Thank you for your support at French Writers Worldwide
Login
French Writers Worldwide
Abdelmajid Benjelloun
Abdelmalek Rochdi
Alaa al-Aswany
Alain Flayac
Alban Desire AFENE
Alexandre Depouzier
Andrei Makine
Anita Baños-Dudouit
Annie-Gardet
Arnaud Delcorte
Ask your questions
Audrey Ferraro
Bernard Leclaire
Caline Henry Martin
Caroline De Mulder
Charlie Bregman
Charline Effah
Chris Simon
Colette Fellous
Cristina fdjesus
Damien Personnaz
Daniel Leduc
Daniel Pagés
Diane Laure Okounde Simbou
Dominique Lancastre
Dorothee Leconte
Edna Merey Apinda
Elie Naleska
Elisabeth Charier
Eric Mansfield
Fabienne Vereecken
Fatou Diome
Fidji Broustet
Florian Rochat
Francine Grimard
Fulvio Caccia
Gaby Ferréol
Geneviève Francius
Ghislaine Sathoud
Guy Watine
Ian Surraville
Jacques Cauda
Jale Arditti
Jean-Fabien
jean-Jacques dupont-yokhanan
Jeanne Benameur
Jeffrey Littrell
Jibril Daho
Jocelyne Saucier
Julien Lootens
Khalid El Morabethi
Leliana Stancu
Lotis
Louise-Minster
Luc Lavoie
Luc Merandon
Marc KABA
Marcel Zang
Marie Cholette
Marie Fontaine
Marie Laberge
Marie-Christine Dehove
Mélanie Talcott
Michel des Fontanes
Monique Longy
Myriam Salomon Ponzo
Nadir Kateb
Nassim FERRADJI
Nassima Terfaya
Nathalie SOHOU
Nicolas Clément
Nina Minizen
Nourédine Zahri
Omar Tarawneh
Pablo Poblète
Pascal Marmet
Pascal Querou
Pascale Madeleine
Pascaline Alleriana
Patricia Oszvald
Patrick FORT
Patrick-Durand-Peyroles
Pie Tshibanda
Quraishiyah Durbarry
Raphael Confiant
Rémi Devay
Robert Notenboom
Romain Monnery
Sabir Kadel
Salome Mulongo
Samputho Nantarayao
Sandra djadi
Sandrine Virbel
Seddik Mahi
Serge Lapisse
Shantalh
SILVA Frédéric
Sona Reel
St Antoine de la Vuadi
Susie Morgenstern
Sylvain Bergogne
Sylvie Arnoux
Tanya Leroy
Teklal Neguib
Thierry Ledru
Thomas Galley
Verneuil Rémy
Vladimir Nicolas
Wictorien Allende
Worr Berstein
Yano Las
Yassir Mechelloukh

Babel Chat

Babel B. A.-Ba

  

  

Fresque Babel LLN

  

  

BABEL B.A.-BA

  

Depuis la sortie du livre « les Traducteurs dans l’histoire » en 2003 de la Fédération internationale des traducteurs et coédité par L’UNESCO, l'univers de la traduction a bien changé.

Cet ouvrage avait été réalisé avec la collaboration d’une cinquantaine d’Historiens de la traduction et une vingtaine de pays avait collaboré à la réalisation d’un panorama mondiale comprenant l’Europe, les Amériques, l’Afrique, Inde et la Chine.   

On y découvre le rôle important que les traducteurs jouaient dans le passé,  ils ont inventé des alphabets, contribués à bâtir des langues et façonner des littératures nationales.

 

Ils ont aussi participé à la diffusion des connaissances et à la propagation des idées, importés et exportés des valeurs culturelles, rédigés des dictionnaires... 

La situation des Traducteurs d’Aujourd’hui a bien changé. Et pour cause...

La communauté européenne composé de ces 12 étoiles avait instauré la traduction  systématique de toutes les langues usitées dans l’ensemble de la communauté.

Avec l’élargissement de l’Europe à 27 pays, les restrictions budgétaires et les coûts engendrés par les traductions en langues étrangères, ont augmenté de telle manière que l’on engage actuellement des traducteurs performants dans trois langues au lieu de deux précédemment. Ce qui a fait baisser le nombre d’engagement de traducteurs.Néanmoins l’Europe utilise aujourd’hui 4500 traducteurs et interprètes, environ 1 billion d’euros pour le budget de cette année.

 

Lors de son dernier forum CIUTI annuel à Pékin le 21 et 22 mai 2011, La question a été posée «être unilingue ou multilingue, telle est la question » à propos de la politique en matière de multilinguisme.

La réponse est dans la question, ce n’est pas un dilemme, le multilinguisme est indispensable à la construction de l’Europe, c’est une force et une grande opportunité, c’est notre spécificité et une coopération qui mène au succès et à la construction de ponts culturels entre les nations.

 

En réalité l’Europe ne fait que suivre un mouvement naturel issu des peuples internautes, qui par leur action propre et leur comportement vont influencer la tournure des évènements futures. 

Dans l’UE 90% des internautes préfèrent accéder à des sites web dans leur propre langue maternelle, 55 % emploient une langue étrangère lorsqu’ils sont en ligne.

Mais 44 % des internautes ne sont pas de multilingues, ils pensent ne pas avoir accès à toutes les informations parce qu’elles ne sont pas dans leur langue. D’où l' instauration des outils de traduction automatique en langues étrangères en ligne, Google l’a bien compris et a pris les devants depuis longtemps…( mais il fonctionne à partir d’une langue de base qui est l’Anglais…d’où les imperfections qui irritent certains)

 

La Commission européenne gère actuellement 30 projets de recherche différents portant sur les langues et les contenus numériques; ces projets bénéficient de 67 millions d'euros de fonds européens, et les nouveaux projets soumis cette année recevront 50 millions d'euros supplémentaires. Il y a bien donc une stratégie numérique « digital agenda of Europe » en place, n’en déplaise aux traducteurs en générale. Les traducteurs qui exercent en freelance, sont donc très spécialisés dans un domaine ou un autre, scientifique, juridique, informatique, etc…

 

Que devient le traducteur littéraire dans ce monde en changement constant ?

 

Il y a deux ans, Benoît Yvert directeur du Centre National du livre français, a commandé à Pierre Assouline un état des lieux sur les conditions matérielles du traducteur en France, afin de faire respecter leurs droits, mais ce rapport se focalise sur la traduction d’une langue étrangère vers le Français ; rendu public en mars 2011 au salon du livre de Paris aux traducteurs et aux éditeurs. En savoir plus : centre national du livre CNL

 

Alors qu’en est-il de la traduction des livres de langue française en langues étrangères ?

 

A l’heure du E-book et de la dématérialisation du livre en passage numérique, qui fait plaisir à tous les fervents défenseurs de la planète et de nos forêts, l’air devient irrespirable pour les traducteurs traditionnels, …

Comme beaucoup de profession d’aujourd’hui on ne parle pas d’évolution mais de révolution !

 

Les anglophones anciens explorateurs du monde, ont bien compris que la conquête d’un monde n’est pas une question de territoire mais bien une question d’empreinte linguistique à l’intérieur d’un individu qui se déplace et qui indirectement étend par sa mobilité, son espace et donc son empreinte. 

Les Anglais ne doivent pas faire d’effort pour ce faire comprendre, ni apprendre une langue étrangère ; c’est juste une question de temps et le temps travaille pour eux…

Les sociétés d’éditions anglophones sont les premières à traduire leurs livres en langues étrangères et cela depuis des décennies Ce qui a pour conséquence que les Français, les espagnols etc.… lisent des romans anglais dans leur langue maternelle, mais il s’agit quand même de culture anglophone et non francophone.  

Pendant la période d’après guerre, la France défendait sa langue, en prônant l’idée que Le français devait être l’unique langue à défendre, la France aux Français ! oui mais… les grandes œuvres cinématographiques françaises n’étaient presque jamais sous-titrées en anglais et M. Chirac à son époque ne prétendait pas parler un mot d’anglais en public et pour cause…

En restant sur des positions conservatrices, le francophone s’est un peu distancié de ces pays voisins comme la Belgique où l’on parle déjà quatre langues (Français, Néerlandais, L’Allemand, Anglais) depuis de nombreuses années, Bruxelles ville cosmopolite et capitale de l’Europe…

 

Il est pourtant à constater que la langue française est en pleine renaissance et prend la place de la 2ème langue dans la CEE, pour la raison bien simple que la démographie en France augmente en raison de l’immigration et le nombre de naissance ce qui explique ce regain de vitalité du Français.

 

Il serait donc grand temps que les traducteurs littéraires francophones puissent être subsidier dans le but de traduire les œuvres de langue française en langues étrangères pour propager la culture et l’esprit de la langue française et non de se laisser surprendre par les traducteurs anglophones qui ont déjà une longueur d’avance. 

N’est-il pas trop tard ? 

Il est fort probable que la révolution numérique du livre, qui elle-même utilise l’anglais (IT) comme outils de travail, soit défavorable aux traducteurs littéraires, qui traduisent d’une langue étrangère vers le Français.

Cependant…le web-baromètre nous indique …81 % des internautes qui ont recours à une autre langue pour rechercher leurs informations, ainsi que la jeunesse qui communique en ligne avec leurs amis étrangers dans leurs langues, redonne une possibilité d’une place de choix pour l’empreinte de la langue française…pour les traducteurs littéraires qui traduisent à partir de français vers une langue étrangère dans le but de propager l’esprit de la langue française.

 

Il est à remarquer qu’il règne une grande discrimination dans le monde de la traduction. Les éditeurs sont très stricts dans l’application de leurs règles éditoriales, mais chaque éditeur a des règles différentes établies par la direction de la maison d’édition, les normes ISO ( international Standards organization) ne sont pas cohérentes d’un pays à l’autre en Europe, les contrats des traducteurs littéraires est souvent forfaitaires, alors que les traducteurs indépendants dans le monde des affaires se font payer aux mots..

D’autre part plus on réglemente et plus on normalise, plus nous perdons les spécificités culturelles de chaque pays qui font, à juste titre, l’Europe de la tolérance, et de la diversité….  

Il est à constater que comme dans beaucoup de secteurs business aujourd’hui c’est le dumping du capital humain et l’obsession de l’abaissement des coûts qui poussent à offrir du travail à de jeunes traducteurs et à désengager les traducteurs expérimentés qui sont devenus trop chers…ceci au détriment de la qualité…

L’éditeur par ce système a un droit de vie ou de mort sur le traducteur :

Si l’éditeur de par son jugement sans appel, considère que le travail d’un traducteur est inadéquat, il sera capable de rejeter complètement ou en partie son travail, en refusant de se conformer à ses obligations de paiement.

Lorsqu’une révision du jugement sans appel de l’éditeur est rendue nécessaire grâce au travail du traducteur, le coût de la révision est à la charge du traducteur. Lorsqu’une retraduction est jugée nécessaire le travail du traducteur n’est pas rémunéré.

La qualité d’une bonne traduction est donc devenue subjective, puisque souvent la compétence de l’éditeur dans le langage source n’est pas aussi efficiente que celle du traducteur, les corrections sont modelées sur des critères de lisibilité dans le langage traduit, une traduction qui est fluide à lire couramment et compréhensible de tous les lecteurs, un nivellement par le bas, une pente dangereuse qui pourrait laisser croire que les lecteurs ne sont plus capables de lire entre les lignes. Aujourd’hui, on reconnaît le degré de civilisation d’un pays grâce au niveau de la gestion de ces déchets, quand est-il du recyclage des textes originaux du traducteur !

Il est à prévoir la naissance d'auteurs-traducteurs-éditeurs qui publieront à titre personnel individuel ou en collectif solidaire, en ayant plusieurs casquettes et ce directement en ligne afin de préserver la qualité et l'authentique création originale.

 

Les dés sont jetés, amis lecteurs, chaussez vos lunettes de parapentes, une lampe de poche LED (lire en diagonale), votre super Pen stylo Vocal pour la version papier, votre eBook Reader rewiew, vous êtes aujourd’hui devenu les grands décideurs du futur en choisissant avec un oeil critique une voie plus tôt qu’une autre, vous ferez basculer les tendances…vers la qualité ! 

 

m-cdehove © frenchwritersworldwide.com

11 juillet 2011  

  

L’Europe a demandé une étude de faisabilité dans L’UE en faveur de la mobilité des traducteurs littéraires en Europe.

En effet la mobilité est un élément clé de la stratégie européenne : la contribution des parties prenantes est donc extrêmement importante et pourrait être déterminante pour l’étude.

Si vous souhaitez participer à cette étude, veuillez contacter le + 39 0422 85 36 11 le sondage restera ouvert jusqu’au 15 juillet 2011.

 

 

JavaScript is disabled!
To display this content, you need a JavaScript capable browser.

 

 
Page Translation
Loading translations… loading
Part works fan club
The unmissable series
Let you touch !
Newsflash

Third Congress of the Caribbean writers

Le thème de réflexion du troisième congrès, lequel se tiendra ...

Read more

Meeting of French and American writers in New York .

  Meeting of French and American writers in New York ...

Read more

Derrière la caméra, Un écrivain

  Writer behind the camera    Cherche sp...

Read more

Grand Prix du roman métissé

Maryse Condé, Grand prix of the multiracial novel. ...

Read more

The school of sincerity

Slam …The school of sincerity”Everyone can slam, it does not have ther...

Read more
Babel Chat

Abandon de la langue maternelle

  Le silence est devenu sa langue maternelle     &n...

Read more

Babel of Cherkaoui

    "MOTS" de Sidi Larbi CHERKAOUI   Sidi Larbi Cherkaoui et D...

Read more

Babel Baby

    Babel Baby         Apprentissage des langues de nos petits ...

Read more

Babel B. A.-Ba

            BABEL B.A.-B...

Read more
Social Bookmark
Facebook MySpace Twitter Digg Delicious Stumbleupon Google Bookmarks RSS Feed 
Find us on Facebook..
Voices of the world

Swiss literature

    Voix du monde   Littérature Suisse   &nb...

Read more

French Literature II

    Voix du monde   Littérature Française   ...

Read more

Algerian Literature ll

  Voix du monde   Littérature algérienne    ...

Read more

French Literature I

  Voix du monde   Littérature Française    ...

Read more

Afghan Literature II

Voix du monde Littérature afghane    ...

Read more
F.W. W mobilephone
News Feeds
Prev Next

Canada and Quebec both stronger for embr…

This column is an abridged updated version of a French-language column that first appeared in L'actualité magazine. Earlier this month, Hébert ...

 - avatar 30 Jun 2014 Hits:1937 Flash

Read more

France vs Nigeria LIVE: World Cup…

I've been told by my esteemed colleague Jim Daly that I need to pepper my match build up with more French language references. I vow only to do it ...

 - avatar 01 Jul 2014 Hits:1925 Flash

Read more

Jamia's offbeat language courses …

New Delhi: It's one thing wanting to learn a foreign language like French, German, Portuguese, Japanese or Italian. How about Pashto, Kazhaki, ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:1941 Flash

Read more

PLSD students place in National Frenc…

And that passion, particularly for the French language, helped them earn National Bronze Medals after completing the American Association of French ...

 - avatar 30 Jun 2014 Hits:1965 Flash

Read more

2014 Cannes Film Festival preview

The 83-year-old filmmaker -- the most radical proponent of the French New Wave (and beyond) -- comes to ... View the French-language trailer: ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:2077 Flash

Read more

The Most Common Languages Spoken …

As you'd probably guess, the second-most common language spoken in ... Spanish blankets the country except for two French areas: in a handful of ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:2007 Flash

Read more

Host families needed for French s…

Host families needed for French students ... The student travel is made possible by Paris-based LEC (Language, Education, Culture). This story ...

 - avatar 30 Jun 2014 Hits:1961 Flash

Read more

French school board elections May…

Voting for French language school board trustees is scheduled for later this month, but only two elections are required for the six zones the board ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:8327 Flash

Read more

French language

French Language News

Administrator - avatar Administrator 04 Mar 2014 Hits:2506 Flash

Read more

French language verb puzzles

This Pin was discovered by 'Ena Jenkins. Discover (and save!) your own Pins on Pinterest. | See more about puzzles, french language and languages.

 - avatar 30 Jun 2014 Hits:1926 Flash

Read more