Quotations
Registration Newsletter
Donate
Thank you for your support at French Writers Worldwide
Login
French Writers Worldwide
Abdelmajid Benjelloun
Abdelmalek Rochdi
Alaa al-Aswany
Alain Flayac
Alban Desire AFENE
Alexandre Depouzier
Andrei Makine
Anita Baños-Dudouit
Annie-Gardet
Arnaud Delcorte
Ask your questions
Audrey Ferraro
Bernard Leclaire
Caline Henry Martin
Caroline De Mulder
Charlie Bregman
Charline Effah
Chris Simon
Colette Fellous
Cristina fdjesus
Damien Personnaz
Daniel Leduc
Daniel Pagés
Diane Laure Okounde Simbou
Dominique Lancastre
Dorothee Leconte
Edna Merey Apinda
Elie Naleska
Elisabeth Charier
Eric Mansfield
Fabienne Vereecken
Fatou Diome
Fidji Broustet
Florian Rochat
Francine Grimard
Fulvio Caccia
Gaby Ferréol
Geneviève Francius
Ghislaine Sathoud
Guy Watine
Ian Surraville
Jacques Cauda
Jale Arditti
Jean-Fabien
jean-Jacques dupont-yokhanan
Jeanne Benameur
Jeffrey Littrell
Jibril Daho
Jocelyne Saucier
Julien Lootens
Khalid El Morabethi
Leliana Stancu
Lotis
Louise-Minster
Luc Lavoie
Luc Merandon
Marc KABA
Marcel Zang
Marie Cholette
Marie Fontaine
Marie Laberge
Marie-Christine Dehove
Mélanie Talcott
Michel des Fontanes
Monique Longy
Myriam Salomon Ponzo
Nadir Kateb
Nassim FERRADJI
Nassima Terfaya
Nathalie SOHOU
Nicolas Clément
Nina Minizen
Nourédine Zahri
Omar Tarawneh
Pablo Poblète
Pascal Marmet
Pascal Querou
Pascale Madeleine
Pascaline Alleriana
Patricia Oszvald
Patrick FORT
Patrick-Durand-Peyroles
Pie Tshibanda
Quraishiyah Durbarry
Raphael Confiant
Rémi Devay
Robert Notenboom
Romain Monnery
Sabir Kadel
Salome Mulongo
Samputho Nantarayao
Sandra djadi
Sandrine Virbel
Seddik Mahi
Serge Lapisse
Shantalh
SILVA Frédéric
Sona Reel
St Antoine de la Vuadi
Susie Morgenstern
Sylvain Bergogne
Sylvie Arnoux
Tanya Leroy
Teklal Neguib
Thierry Ledru
Thomas Galley
Verneuil Rémy
Vladimir Nicolas
Wictorien Allende
Worr Berstein
Yano Las
Yassir Mechelloukh

Le roman du parfum

User Rating: / 0
PoorBest 

 

Le roman du parfum

de

Pascal Marmet

All right reserved Wish ©ris SCroll 2013

« Qu’importe le flacon, pourvu que l’on ait l’ivresse »

Alfred de Musset.

 

 

 

« Fermez les yeux, maintenant je vais approcher une touche sous vos narines. Attention ! Tout se joue dans les dix premières secondes. Soyez très attentif, contrôlez vos émotions et libérez dans un grand vent votre intuition, votre enfance et votre expérience des odeurs. Surtout, ne pas réfléchir et se faire confiance.

J’y suis ça vient doucement. Nous sommes très  éloignés du capiteux, de la friandise à la vanille ou du citron. Cela ressemble à une étable débordant de foins fraîchement coupés et de fleurs séchées, à la fenaison aussi, avec un rien de crin de cheval apporté par un souffle saturé de vent chaud. … »

 

 

Septembre 2009. Aéroport de Roisy-Charles de Gaulle.

La passagère Nicolli passe les portes pour le Vol AF8395, embarquement immédiat pour Los Angeles… Le vol est fermé ! La passagère est très en retard, Sabrina est employée bilingue chez un parfumeur à Grasse. «  Etienne » Gaillard, président de la société et créateur de fragrances reconnues, fut le mot clé qui ouvrit les portes donnant accès au vol ! L’hôtesse l’installa  côté couloir, à côté d’un monsieur qui portait un chapeau de Cow-boy couleur colombe, une paire de gant immaculée…qui ressemblait à  saint Pierre à l’entrée du jardin d’Eden…Son parfum tout féminin vibrait à la perfection …Shalimar …c’était divin.

« Les fragrances sont des murmures »

Stephan Jellinek

 

Cette rencontre fortuite de deux êtres suspendue au-dessus des nuages, l'âge de monsieur est avancé, ses yeux bleus couleur d’eau riant, mi-chuchotant, mi-confident laissait entrevoir une séduction certaine : Tony Curtis.

Une jeune femme vive d’esprit, et pétillante, encyclopédie odorante en apprentissage de confiance, tantôt ombre apprenant à taire ses intuitions, tantôt lumière « L’heure Bleue » nous laissant pressentir une femme d’exception en devenir. Sabrina récoltait des roses, simple cueilleuse payée au kilo de sueur, avait rencontré Etienne Gaillard lors d’une promenade matinale embaumée de rosée, ils avaient discuté odeurs…Etienne avait pressenti le nez « absolu », leur association était écrite dans l’instant.

Pascal Marmet tente notre instinct créatif et notre immense curiosité, cette histoire est une vraie câlino-thérapie olfactive, très documentée, il nous fait voyager dans le temps, depuis l’Egypte ancienne, où prendre soin de son apparence relevait d'un sens sacré et spirituel. Le maquillage, les parfums, les baumes cosmétiques, étaient utilisés pour réparer les outrages du temps, avaient pour but de garder une apparence juvénile indispensable à la renaissance dans l'au-delà.

Ils disposaient d’une grande diversité de gommes, résines, onguents, huiles parfumées, khôl, collyres à la fois dans les plantes médicinales, et la thérapie florale. 

Pour la période greco-romaine, des Balsamaires ,récipients à essences florales ou baume balsamique,  ont été retrouvées près des tombes de Pompéï en juillet 2004. On y apprend que l’huile d’olive était un excipient pour les molécules odorantes des plantes et que le benjoin, résine extrait du Styrax était connue durant toute  l’antiquité.

« L’antiquité a inventé l’alambic, le Moyen-âge donnera à la parfumerie moderne ses lettres de noblesse à l’art de distiller. Après les Grecs d’Aristote et les invasions barbares, le parfum est en déclin parce que les Pères de L’église condamnent l’odieuse frivolité de ce symbole olfactif amarré au monde païen, bien que l'usage d'huile bénite soit bien attesté dans les rituels religieux de guérison du christianisme primitif.Les croisés réintroduisent progressivement l’eau de rose dans la toilette, mais il faudra attendre le XII ème siècle pour que les marchands retrouvent la route de l’Orient et en l’espace de cinquante ans, les apothicaires, herboristes, et tanneurs retrouvent la route d’Antan. »

Sous Louis XVI, on découvre que Marie-Antoinette ne se déplace pas sans une mallette de toilette de poche… Le flaconnage prend ses lettres de noblesse, le blanc devient symbole de pureté, alias de la grande fleur blanche séductrice, l’héliotrope.

Dès la fin de la terreur du Directoire, les cavaliers nommés les incroyables, arborent des accoutrements excentriques, et leurs parfums à base de « musc » leur valent le surnom de " Muscadin". Tandis que la jeunesse des nouveaux riches s’en donne à cœur joie et dépense sans compter.

On laissera tomber la robe "faux-cul" pour laisser place aux années folles des premières maisons de soins de beauté. ELisabeth Arden et Helena Rubinstein, Coco Chanel créeront l'émancipation des femmes, style "Comme des garçons" tandis que les hommes se féminiseront en passant du sac de toilette au baise-en-ville et ses accessoires dans les année 1955.

Roman de style « la Causerie olfactive », dont la génétique du texte utilise la chromatographie chimique, les repaires géographiques, les contextes politico- sociaux des découvertes des senteurs et fragrances mythiques des parfumeurs novateurs de l’air du temps. Les sciences botaniques se sont même envoyées en l’air grâce à la NASA, un bourgeon de fleur s’est ouvert et a laissé s’échapper une aromatique inconnue dans l’espace.

Comme il est impossible d’exister sans s’exposer au monde, toute chose vivante a une signature olfactive personnelle. L’être vivant laisse un trait définissable, une griffe qui se transforme parfois en preuve identitaire.

Odeur de Sainteté ou agent masquant, le parfum reste avant tout un artifice de séduction.

Toutes ces senteurs d’Ailleurs,  nous procurent un émerveillement rêveur, une touche d’esthétisme, pareille à une grande symphonie écrite pour un orgue à parfum : l’Arpège se joue dans une éprouvette de cent millilitres ; les premières notes de fonds assurant la stabilité, puis libre à vous d’ajouter la note de cœur pour le côté essence de fleurs aphrodisiaques que toute personne affectionne dans l’excitation du moment, certains femmes émancipées ajouteront la note de tête dite volatile, que l’on perçoit sans hésitation aux premières évanescences. Et si la note métallique se fait sentir, c’est que vous avez affaire à une composition contemporaine, issue des technologies de synthèse, originaire 100 % de la chimie.Tout ceci est l’aboutissement d’une harmonieuse création au bout d’une touche agitée, un parfait accord ente les notes de musique.

 

L’auteur, par soucis d’honnêteté intellectuelle, met en avant les noms de créateurs de parfum qui généralement sont masqués par les noms des Grands couturiers ou d’acteurs de cinéma.

Les noms des « nez » n’apparaissent jamais sur les parfums vendus. Germaine, créatrice de Bandit , Chypre cuir,  Ernest Daltroff  , le créateur de Caron. Olivier Polge qui a créer Dior Homme, jean-claude  Ellena créateur de Terre d’Hermès… et bien d’autres parfums fabuleux.

Et si le nez ne faisait pas toujours ce que l’on a envie qu’il fasse ? C’est un instrument fragile, plein de limites. Souffrir d’anosmie, c’est perdre son intelligence dans un microcosme qui vous discréditerait à jamais, Etienne devait se sentir bien souvent seul, faisant jouer son expérience et ses relations dans la plus grande discrétion ; la vie est une œuvre d’art. Mais Chut ! Cela sera le secret de Sabrina.

Pascal Marmet nous laisse entrevoir à son insu, une fine analyse des différences culturelles qui résident encore aujourd’hui entre les européens et les américains, je veux parler de la boîte à oubli des américains qui toujours recherchent encore leurs racines européennes ; et essaient de se créer leur « Histoire » en captant les clichés de la vieille Europe.

Tony Curtis, le peintre :

« Votre renaissance ressemble à une fabrique de progrès forcenés. Je suis du petit peuple qui a besoin de jeux et d’images. Et puis comment ne pas vibrer sur le sfumato de Vinci, le volume de Michel-Ange, l’équilibre de Raphaël, la lumière de Bellini, le dessin de Botticelli…Il y a aussi cette Déposition du Christ peinte par Pontormo pour une chapelle florentine.Cette scène est d’une incroyable audace, le choix des couleurs est étonnant, et la construction déstabilisante…. A bien y regarder, les peintres furent les premiers cinéastes. Il y a du Fellini dans ce Pontormo » On ne peut s’empêcher de sourire discrètement entre les lignes.

C’est à Neverland, que cette différence de culture s’est accentuée, mille quatre cents hectares de la propriété des Jackson. Sabrina eut deux jours et deux nuits pour rassembler dans un seul flacon, les plus belles essences du lieu.. Ce jardin était un parc d’attraction déserté entretenu par une escouade de jardiniers invisibles. La seule forme de snobisme de Sabrina, voire de religion, était de s’habiller de ce qu’elle découvre… Dans le désert de Los Angeles, un château d’allure Chambord meublé ressemblait a un canular conforme au délire d’un souverain Robin des Bois.

 

Si certain  avait tendance à cataloguer ce livre dans le genre

« News de Stars », il n’en est rien…

Un triple « A » pour P@sc@l M@rmet – Air – Arôme - Atmosphère.

L’extravagant Mister Curtis tient son rôle de répétiteur à merveille.

« Mais son corps subissant les vagues impromptues de milliers de flèches empoisonnées, ses cheveux noirs de jais avaient pris la fuite, ses paupières s’effondraient, ses lèvres asséchées, les traits tirés par les vertiges…il devait s’agripper à la vasque des toilettes de l’avion… » c’est à cet instant qu’une odeur emplit son esprit, si toute fleur a son langage, certaines à l’exemple du « muguet » sont dites « muette ». Oui, il était conscient de sa fragilité, mais il se ressaisissait, il allait être à la hauteur de son rôle comme toujours et décida qu’il avait trente ans comme dans le synopsis de « certains l’aiment chaud ».

Ce qui est lisible, c’est que Pascal Marmet parle de l’acteur Tony Curtis, avec une grande affection, non par déférence contrôlée à cause de la disparition de l’Acteur, mais surtout une tendresse pour une personne qui vous a ému, et dont les moments délicieux partagés vous laissent un goût de trop peu.

 

Si une douce odeur, suave et chaste, pieuse et savante, s’exhale de ces pages noblement écrites à vos narines, c’est que ce n’est pas vous qui le lisez, mais lui qui vous lit. Les deux inclinaisons ne formant plus qu’un grand jardin, inondé d’insectes, sentant la biodiversité et la bonne influence entre les plantes, le tout combiné avec un sens aigu de l’observation, de tendresse et beaucoup d’amour, une terre enfin caressée par la main de l’homme.

Le charme qui illuminait vos vingt ans, loin de se dissiper, s'est accru au fil des pages, et atteint sa plénitude à l'atterrissage...

« Le temps d’un voyage, vous avez parfumé l’air, pour ce cours magistral, votre professeur d’une nuit trop courte vous donne un vingt sur vingt avec une mention spéciale pour votre bienveillance. A  Sabrina ma note de cœur » © Tony Curtis.

 

 

 

 

 

Le roman du Parfum

le roman des lieux et des destins magiques

auteur : Pascal Marmet

Editions du Rocher/ Vladimir Fédoroski

ISBN 978-2-268-07475-7

prix : 20.20 €

 

 

 

 

 

mcdehove © Frenchwritersworldwide.com

Le roman du parfum © Pascal Marmet.

Livre sélectionné pour le livre du  mois de février 2013.

 

 

 

Spécial Prix du Jury Al Bayane 2013 a été décerné à Pascal Marmet, auteur du Roman du Parfum édité aux Éditions du Rocher. Notre rédaction a choisi d’honorer Pascal Marmet pour la qualité générale de son roman qui invite le lecteur à un merveilleux voyage autour du monde à la rencontre des senteurs et des fragrances. 

 

 

 

 

 

 

 

Rencontrer  Pascal Marmet

A la folie livre du mois d'avril 2012..

 

JavaScript is disabled!
To display this content, you need a JavaScript capable browser.

 

 

 
Page Translation
Loading translations… loading
Part works fan club
The unmissable series
Let you touch !
Newsflash

Third Congress of the Caribbean writers

Le thème de réflexion du troisième congrès, lequel se tiendra ...

Read more

The school of sincerity

Slam …The school of sincerity”Everyone can slam, it does not have ther...

Read more

Meeting of French and American writers in New York .

  Meeting of French and American writers in New York ...

Read more

Exile ...at Paris

           &nbs...

Read more

World Book and Copyrigth Day

Journée  mondiale du livre et du droit d'auteur. 23 avril 1616. ...

Read more
Babel Chat

Abandon de la langue maternelle

  Le silence est devenu sa langue maternelle     &n...

Read more

Babel of Cherkaoui

    "MOTS" de Sidi Larbi CHERKAOUI   Sidi Larbi Cherkaoui et D...

Read more

Babel Baby

    Babel Baby         Apprentissage des langues de nos petits ...

Read more

Babel B. A.-Ba

            BABEL B.A.-B...

Read more
Social Bookmark
Facebook MySpace Twitter Digg Delicious Stumbleupon Google Bookmarks RSS Feed 
Find us on Facebook..
Voices of the world

Swiss literature

    Voix du monde   Littérature Suisse   &nb...

Read more

French Literature II

    Voix du monde   Littérature Française   ...

Read more

Algerian Literature ll

  Voix du monde   Littérature algérienne    ...

Read more

French Literature I

  Voix du monde   Littérature Française    ...

Read more

Afghan Literature II

Voix du monde Littérature afghane    ...

Read more
F.W. W mobilephone
News Feeds
Prev Next

French book publishers risk being…

Six thousand languages are spoken worldwide, but few have a market for books. French is the fifth-largest language pool, coming after Chinese, ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:2108 Flash

Read more

French school board elections May…

Voting for French language school board trustees is scheduled for later this month, but only two elections are required for the six zones the board ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:8683 Flash

Read more

Protecting the French language &l…

Protecting the French language is high on the Liberals' priority list, said ... of Quebec's so-called language police but Bill 14 died on the order paper.

 - avatar 01 Jul 2014 Hits:1948 Flash

Read more

French on the Web: Quebec Court L…

What next, he's going to say that English and other languages are actually equal to French? Surprisingly he has the very nerve to do so and argues ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:2070 Flash

Read more

Four Students Head To France To S…

The French hosts families take in two or three students, normally from ... and friendship rapidly develop with French being the “common language”.

 - avatar 01 Jul 2014 Hits:1995 Flash

Read more

Language classes embark on Defens…

The level IV French, Mandarin, and Spanish classes and a few AP French students will be heading to the Monterey Bay to attend Language Day at the ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:2040 Flash

Read more

Canada and Quebec both stronger for embr…

This column is an abridged updated version of a French-language column that first appeared in L'actualité magazine. Earlier this month, Hébert ...

 - avatar 30 Jun 2014 Hits:2022 Flash

Read more

Klinsmann Raises Language Issue W…

His primary language is French, not English, raising concern that he would be able to communicate with the Belgian players, but not the Americans.

 - avatar 01 Jul 2014 Hits:1983 Flash

Read more