Quotations
Registration Newsletter
Donate
Thank you for your support at French Writers Worldwide
Login
French Writers Worldwide
Abdelmajid Benjelloun
Abdelmalek Rochdi
Alaa al-Aswany
Alain Flayac
Alban Desire AFENE
Alexandre Depouzier
Andrei Makine
Anita Baños-Dudouit
Annie-Gardet
Arnaud Delcorte
Ask your questions
Audrey Ferraro
Bernard Leclaire
Caline Henry Martin
Caroline De Mulder
Charlie Bregman
Charline Effah
Chris Simon
Colette Fellous
Cristina fdjesus
Damien Personnaz
Daniel Leduc
Daniel Pagés
Diane Laure Okounde Simbou
Dominique Lancastre
Dorothee Leconte
Edna Merey Apinda
Elie Naleska
Elisabeth Charier
Eric Mansfield
Fabienne Vereecken
Fatou Diome
Fidji Broustet
Florian Rochat
Francine Grimard
Fulvio Caccia
Gaby Ferréol
Geneviève Francius
Ghislaine Sathoud
Guy Watine
Ian Surraville
Jacques Cauda
Jale Arditti
Jean-Fabien
jean-Jacques dupont-yokhanan
Jeanne Benameur
Jeffrey Littrell
Jibril Daho
Jocelyne Saucier
Julien Lootens
Khalid El Morabethi
Leliana Stancu
Lotis
Louise-Minster
Luc Lavoie
Luc Merandon
Marc KABA
Marcel Zang
Marie Cholette
Marie Fontaine
Marie Laberge
Marie-Christine Dehove
Mélanie Talcott
Michel des Fontanes
Monique Longy
Myriam Salomon Ponzo
Nadir Kateb
Nassim FERRADJI
Nassima Terfaya
Nathalie SOHOU
Nicolas Clément
Nina Minizen
Nourédine Zahri
Omar Tarawneh
Pablo Poblète
Pascal Marmet
Pascal Querou
Pascale Madeleine
Pascaline Alleriana
Patricia Oszvald
Patrick FORT
Patrick-Durand-Peyroles
Pie Tshibanda
Quraishiyah Durbarry
Raphael Confiant
Rémi Devay
Robert Notenboom
Romain Monnery
Sabir Kadel
Salome Mulongo
Samputho Nantarayao
Sandra djadi
Sandrine Virbel
Seddik Mahi
Serge Lapisse
Shantalh
SILVA Frédéric
Sona Reel
St Antoine de la Vuadi
Susie Morgenstern
Sylvain Bergogne
Sylvie Arnoux
Tanya Leroy
Teklal Neguib
Thierry Ledru
Thomas Galley
Verneuil Rémy
Vladimir Nicolas
Wictorien Allende
Worr Berstein
Yano Las
Yassir Mechelloukh

A la Folie

 

" A La Folie "

de

Pascal Marmet

 

« Ce qui est créé par l’esprit est plus vivant que la matière. »
Charles Baudelaire

 

 

« Impossible de bouger. Son corps était enfermé dans une coque, coulé dans une dalle de béton ou ligoté à la morgue. Avait-elle encore ses membres ? Etait-elle amputée ? Elle entendit ses dents claquer. Elle avait peur. En s’agitant, elle comprit qu’elle était sanglée dans une camisole de force et que ses chevilles étaient entravées…Sans prévenir, un marteau-piqueur défonçait ses tempes …

A chaque inspiration trop forte, le voile blanc épousait son visage, se collait à ses narines en lui larguant des émanations de plastique qui lui soulevait le cœur …A bout de souffle, elle se cambra avec un cri étouffé. Sa poitrine s’écrasa enfin contre un mur d’acier. Elle savait qu’elle était enfermée dans un tiroir …Murée dans une boîte froide, emballée dans un sac en plastique qui lui collait à la peau. »

 

 

Ludmilla :

« Pascal Langle. Il porte le numéro onze, et me libère du dix… »

Bombe à retardement le cahier nr 11 est tombé comme météorite dans la vie de Pascal Langle, gérant d’un théâtre de Nice, veuf depuis 10 ans d’une compagne ex-ceptionnelle, un héritage reçu chez Maître Saltz…

La porte s’ouvre brutalement devant lui. Quelqu’un rentre comme une furie, le cahier lui échappe des mains et s’ouvre sur l’écriture ronde de Ludmilla.

Le fantôme du passé s’est répandu sur chaque millimètre de sa peau… Le passé devenu le fossoyeur du présent, coupe ses appétits, étrangle son action et il reste prostré dans un silence d’amour. « Je vais revoir ce cahier nr 11, ce cahier d’ébène, le toucher, caresser Ludmilla, plonger dans ses secrets alors que nous  ne pourrons plus parler ensemble pour nous libérer du fardeau de nos silences. »

 

La furie croisée chez le notaire, Joanna Marcus, pigiste, une nanoparticule, électron libre, elle a bientôt vingt-deux ans,sans un centime, orpheline, elle s’est faite toute seule et du haut de son mètre soixante-dix-sept les bras levés, elle pénètre le Géant, la rédaction du Magazine L, ce sera pour en sortir avec un pass VIP pour une vie meilleure.

Joanna alias Julia, écrit avec un sens suraigu de la critique, plume impertinente, une résilience à toute épreuve, elle se défoule sur la gloss attitude, mode de pacotille des riches maisons de haute couture, elle, qui n’a jamais eu le nounours articulé des vitrines de Noël des Galeries Lafayette.

Chez le notaire elle reçoit le cahier nr 3, elle ne manque pas de faire la relation avec cet homme qui avait laissé tomber un cahier noir …Curieuse et affûtée, avec un subterfuge elle acquière son numéro de portable !

A partir de cette bousculade, la tornade va s’inviter chez vous,  cambriolage sans mobile apparent, voiture forcée, courses poursuites, incendie volontaire, le sommeil va jouer avec vos nerfs ; comme un stylo infrarouge sur un document crypté, votre oeil scanne le texte au peigne fin.

Jusqu’au chapitre « Clémence », le lecteur imagine de lui-même la suite du récit …C’est sans compter sur la perspicacité de l’auteur qui fait écrouler votre château de carte en moins de deux…non vous ne n’aurez pas l’occasion de connaître le contenu de ces cahiers, quelqu’ange déchu  s’amuse à vous les supprimer au fur et à mesure du récit …

Le roman va-t-il s’évaporer sans objet ? «  Perfect sense » what else ?

Dans ce roman le héros virtuel est  un Docteur en biologie cellulaire …

Quand le mieux est l’ennemi du bien, l’homme se prend pour Dieu, la science dérape et vous penserez sans aucun doute qu’il y a plus de fous dehors que dedans.

 

On ne peut s’empêcher d’imaginer l’auteur Pascal Marmet, BCBG (bon chic, bon genre), dégustant son premier café du matin à la terrasse ensoleillée de son Hôtel Aria, s’agrippant de manière coutumière à la presse, Nice Matin, mains courantes qui l’arriment à l’actualité, tout en se cachant derrière les pages, glissant de temps à autre un regard timide sur le Nice people… c’est de là qu’il tire ses descriptions modistes très pertinentes, une vraie campagne publicitaire, et sans aucun doute ses futurs lecteurs, chacun cherchant à savoir, s’il apparaîtra ou pas dans son prochain roman.

Les auteurs on sait ce qu’ils écrivent, mais pas ce qu’il font !

 

Troublant  roman, chaque chapitre s’ écrit à la première personne " Je",

un « Je » multiple….Il cache à tour de rôle l’un des acteurs glamours de ce policier psychiatrique,des citations étranges signées ‘L ‘ de Lucy ou de Lu… vous mettent en quinconce sur votre chaise, tels de petits cailloux blancs dans la nuit noire, de bribes de phrase des cahiers numérotés s’offrent à vous… 

« Et secouer les idées mortes et noires, celles qui tournent à l’obsession » Ludm.

L’auteur crée le suspense en vous y mettant des mots qui ne vous éclairent vraiment que rétroactivement  …

Au chapitre « puzzle », vous réalisez que le ‘L’ ‘Lu’ ‘Lud’ ‘Ludm’ est devenu ‘Ludmilla’ HA !!!!! Vous pensez avoir saisi quelques astuces sur le contenu des cahiers et bien « NON !».

Le « méchant docteur est déjà mort depuis longtemps »… il y a donc une autre protagoniste qui poursuit le projet …Mais laquelle ?

 

La traçabilité médicamenteuse ou agroalimentaire au 21 ème siècle est devenue une obsession face aux nombreux cas d’encéphalite spongieuse bovine, l’auteur qui connaît bien les inspecteurs de la santé publique et INRA , en a fait ses choux gras…

« Isolé un anti-corps, qui détruit toutes les menaces microbiennes les plus tenaces en développant un faux message avant de l’attaquer, puis répare le système immunitaire sans laisser de traces…une assurance vie innée ! »

Ni vu, ni connu !

Toutes les traces des méfaits sont systématiquement détruites au court du récit, le passé ruine le présent à tel point que le roman pourrait s’arrêter de façon séquentielle.

Pascal Marmet est un fin stratège, en tournant la page suivante, un nouvel acteur apparaît sur fond d’actualités brûlantes. Les trois jeunes filles, Marie-Ange Boudelot, Joanna Marcus, et Clémence de Claverie n’ont qu’à bien se tenir, laboratoire vivant à leur insu, elles portent en elles la solution à une maladie biochimique engendrée par un trouble de la dopamine tout en apportant une solution à la pathologie bipolaire …

Il fallait y penser ! Mais c’est sans compter sur l’obsolescence non-programmée de cette découverte qui rend l’innovation scientifique infertile, s’autodétruisant d’elle-même.

Une hypothèse scientifique n’est prouvée que si l’on peut répéter l’expérience, celle-ci peut contribuer à établir la vérité des prémisses d'un raisonnement démonstratif.

Rassurez-vous nul n’est besoin de vous faire prescrire un anxiolytique pour achever la lecture de ce roman, en fin de parcours, l’auteur vous met la trouille en fuite avec un dénouement  rebondissant …Vous pourrez effacer de votre mémoire votre cauchemar étourdissant :

‘ Tout est bien qui finit bien ’ à Vous de le découvrir en vous procurant le livre :

A la folie de Pascal Marmet

 

 

" A la folie"

Auteur : Pascal Marmet 

Editions : France-Empire

ISBN : 978-2-7048 -1119-9

19 euros TTC

 

 

 

 

 

 

 

Quelques questions surgissent après lecture :

 

Rendre la vie à quelqu’un, vous donne-t-il des droits sur cette personne ?

L’imagination joue-t-elle le même rôle dans la création littéraire que dans la découverte scientifique ?

Suis-je ce que j’ai consciente d’être ?

Le progrès scientifique et technique suscitent-t-ils de nouvelles questions philosophiques ?

Etant donné que toutes les découvertes scientifiques passées ont été remises en question, l’idée de vérité n’est-elle qu’une utopie, à bannir de la conscience du savant ?

Des découvertes récentes en biologie cellulaire suggèrent-elles  que la vie au niveau moléculaire et microscopique n’aurait pas pu apparaître comme le darwinisme le prétend avec insistance ?

 

© Marie-christine Dehove pour frenchwritersworldwide.com

" A la Folie " livre sélectionné pour le livre du mois d' avril 2012.

En savoir plus sur Pascal Marmet

 

Découvrir Le roman du parfum 

JavaScript is disabled!
To display this content, you need a JavaScript capable browser.

 

 

 
Page Translation
Loading translations… loading
Part works fan club
The unmissable series
Let you touch !
Newsflash

A beautifull proof of love....Andrée Chedid.

Une belle preuve d'amour…   Andrée Chedid. Hommage à Andrée...

Read more

Meeting of French and American writers in New York .

  Meeting of French and American writers in New York ...

Read more

Festival d'Avignon 2011...Marcel Zang

TOUT UN PROGRAMME  18 juillet 2011   "La parole vien...

Read more

Derrière la caméra, Un écrivain

  Writer behind the camera    Cherche sp...

Read more

Swiss Symposium for Literary Translators in September 2011

  Symposium Suisse pour traductrices et traducteurs littéraires ...

Read more
Babel Chat

Abandon de la langue maternelle

  Le silence est devenu sa langue maternelle     &n...

Read more

Babel of Cherkaoui

    "MOTS" de Sidi Larbi CHERKAOUI   Sidi Larbi Cherkaoui et D...

Read more

Babel Baby

    Babel Baby         Apprentissage des langues de nos petits ...

Read more

Babel B. A.-Ba

            BABEL B.A.-B...

Read more
Social Bookmark
Facebook MySpace Twitter Digg Delicious Stumbleupon Google Bookmarks RSS Feed 
Find us on Facebook..
Voices of the world

Swiss literature

    Voix du monde   Littérature Suisse   &nb...

Read more

French Literature II

    Voix du monde   Littérature Française   ...

Read more

Algerian Literature ll

  Voix du monde   Littérature algérienne    ...

Read more

French Literature I

  Voix du monde   Littérature Française    ...

Read more

Afghan Literature II

Voix du monde Littérature afghane    ...

Read more
F.W. W mobilephone
News Feeds
Prev Next

Host families needed for French s…

Host families needed for French students ... The student travel is made possible by Paris-based LEC (Language, Education, Culture). This story ...

 - avatar 30 Jun 2014 Hits:2034 Flash

Read more

Teacher of French Language - Sept…

Apply for Teacher of French Language - September - Brent in Brent on Guardian Jobs. Full Time position working for ACADEMICS LTD.

 - avatar 30 Jun 2014 Hits:1940 Flash

Read more

best results in Russian and French la…

... mathematics exams. The best results are said to be in English and French language exams, as reported by the State Education and Contents Centre.

 - avatar 30 Jun 2014 Hits:1996 Flash

Read more

French photojournalist Camille Le…

The French President's office said Tuesday that 26-year-old French ... “What fascinates me about photography is its universal language,” Lepage told ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:2011 Flash

Read more

French book publishers risk being…

Six thousand languages are spoken worldwide, but few have a market for books. French is the fifth-largest language pool, coming after Chinese, ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:2108 Flash

Read more

French seek help over stolen Schu…

“Nobody has been identified as the author of these acts,” prosecutor Jean-Yves Coquillat is quoted as saying by French-language AFP.

 - avatar 01 Jul 2014 Hits:2073 Flash

Read more

Jamia's offbeat language courses …

New Delhi: It's one thing wanting to learn a foreign language like French, German, Portuguese, Japanese or Italian. How about Pashto, Kazhaki, ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:2030 Flash

Read more

The case against Belgium

It's true that chocolate, beer, and french fries are all hard to hate. ... What's more, in the early 19th Century the French language was very widely ...

 - avatar 01 Jul 2014 Hits:2177 Flash

Read more

Klinsmann Raises Language Issue W…

His primary language is French, not English, raising concern that he would be able to communicate with the Belgian players, but not the Americans.

 - avatar 01 Jul 2014 Hits:1982 Flash

Read more

France carrier SFR to roll out Wi…

Leading France wireless carrier SFR will roll out the over-the-air update to ... service Cortana, though it is unlikely to work with the French language.

 - avatar 01 Jul 2014 Hits:2060 Flash

Read more